Jules Joassard
Jules Joassard.

Un proche de Hamon juge cohérente sa sortie du Gouvernement

Jules Joassard, candidat PS dans la 11e circonscription du Rhône lors des dernières législatives, est proche de Benoît Hamon. Il juge “cohérente” sa sortie du Gouvernement.

"Je comprenais sa présence au Gouvernement, pour faire ce que les frondeurs faisaient au Parlement", confie Jules Joassard. Il retient notamment la loi sur la consommation qu'il a fait adopter, ou la sanctuarisation – jusqu'alors – de la création de 60 000 postes dans l'Education nationale sur le quinquennat.

Pour autant, Jules Joassard dit ne pas se reconnaître "depuis longtemps" dans la politique menée. "C'est en contradiction avec les engagements pris pendant la campagne présidentielle", souligne-t-il. Il ne croit pas à une dissolution de l'Assemblée nationale, faute de majorité parlementaire accordée à Manuel Valls, s'attendant à "des pressions puissantes et scabreuses" sur les députés socialistes récalcitrants. "J'ai vu des députés pleurer", dit-il. En revanche, il espère une inflexion à gauche lors du prochain congrès du Parti socialiste, qui pourrait avoir lieu début 2015 ou début 2016, à distance de la campagne des régionales.

à lire également
Jean-François Debat
Le président du groupe socialiste de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-François Débat, a annoncé ce jeudi 10 septembre son intention de saisir la Commission nationale des comptes de campagne pour dénoncer la communication du président de la Région, Laurent Wauquiez.
Faire défiler vers le haut