Tour de France : Le Puy-en-Velay favorisé par Wauquiez ?

L’opposition PS du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes a qualifié Laurent Wauquiez de maillot jaune du favoritisme après l’annonce d’une subvention de 117 500 euros attribuée à la ville du Puy-en-Velay par la région pour l’accueil du tour de France 2017. Une subvention qui n’a pas été attribuée aux autres villes-étapes de la région.

La ville du Puy-en-Velay serait-elle favorisée par Laurent Wauquiez son ancien maire. Dans un communiqué, l'opposition PS au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a critiqué la subvention qui va être octroyé à la ville du Puy-en-Velay qui accueillera du Tour de France en tant que ville d'arrivée, ville repos, et ville de départ. Une subvention de 235.000€ qui sera prise en charge à 50 % par la Région, a annoncé Michel Chapuis, le maire du Puy-en-Velay sur France Bleu.

Plus que la subvention, c'est surtout l'inégalité entre les villes-étapes du territoire qui est critiquée par les élus PS qui ont qualifié Laurent Wauquiez de "maillot jaune du favoritisme" : "À notre connaissance, aucune autre ville-étape d'Auvergne-Rhône-Alpes ne bénéficiera de ce coup de pouce financier. Les élus du groupe socialiste, démocrate, écologiste et apparenté s'interrogent sur cette énième largesse accordée par Laurent Wauquiez à la ville dont il a été le maire." En effet les villes de Nantua (Ain), Chambéry (Savoie), Romans-sur-Isère (Drôme), La Mure (Isère) seront villes-étapes de ce Tour de France 2017.

"Nous nous féliciterions que la Région soutienne à hauteur de 50 % les autres villes-étapes de la région qui accueilleront le Tour de France", a lancé Jean-François Debat.

Contacté, le conseil régional a confirmé cette subvention : "En Rhône-Alpes, ça ne s'est jamais fait parce que la région subventionne les étapes du critérium du Dauphiné, mais ça s'est fait déjà en Auvergne. Le Puy-en-Velay avait sollicité la région depuis trois ou quatre ans déjà." Pour le moment, aucune autre ville ne devrait recevoir une telle subvention. "Elles ne nous ont pas demandé", se justifie-t-on à l'hôtel de région.

2 commentaires
  1. romain blachier - 20 octobre 2016

    scandaleux.par contre il convient de préciser que les Hautes Alpes ne sont PAS en Auvergne Rhône-Alpes.

  2. Redaction - 20 octobre 2016

    Effectivement, nous venons de rétablir. Merci pour votre lecture attentive.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut