Poney-modif

"T'as poney ? Moi je vote" : la campagne décalée de Havard

Le candidat UMP aux municipales de Lyon s'inquiète du taux de participation en mars prochain et de la non inscription aux listes électorales. Il rappelle qu'un nombre très élevé de radiations a été prononcé au 31 décembre 2012.

"Alors que la population étudiante représente environ 1/4 de la population lyonnaise, les jeunes de l’équipe de Michel Havard ont lancé à la mi-décembre 2013 une grande campagne de sensibilisation", explique un communiqué. Une campagne au ton décalé, relayée par les réseaux sociaux.

5 commentaires
  1. Sophie_Lyon - 26 décembre 2013

    pourquoi poney ? ça parle aux bourgeois lyonnais le poney, sans doute.... c'est tout à fait clivé et restrictif comme message.

  2. TomFaurobert - 26 décembre 2013

    Pourquoi Poney ? En lien avec l'expression 'Je peux pas j'ai poney' qui est très tendance depuis l'année dernière (il y a même des pubs tv qui en font allusion). Mais rassurez-vous il existe plusieurs versions dont 'T'as piscine ? moi je vote'. Tout le monde est comblé comme ça !

  3. Sophie_Lyon - 27 décembre 2013

    La politique devrait s'affranchir des agences de comm' ! Ou est la différence entre une campagne à visée politique et citoyenne et une pub, c'est ça le FLOP ! il ne s'agit pas d'être tendance mais de parler vrai, de dire la vérité pas de faire de la comm'. faire djeun, c'est méprisant au final....

  4. TomFaurobert - 27 décembre 2013

    Où avez-vous lu que ces idées viennent d'une agence de communication ? Nul part car ce n'est pas le cas, cette 'campagne décalée' est réalisée par l'équipe jeunes de Michel Havard. En quoi ce message n'est-il pas vrai ? Je vous rappelle que 40 000 personnes ont été radié des listes électorales au 31/12 dernier et que certains ne pourrons pas voter et qu'ils ne sont même pas au courant !Ce n'est en rien méprisant c'est juste un message qui cible une génération jeune qui comprendra le message...

  5. Sophie_Lyon - 29 décembre 2013

    Nous verrons bien qui a compris le message au 31 décembre. Je trouve, personnellement, très méprisant ces messages qui se veulent 'djeuns', si ce sont les 'jeunes' de Havard qui l'ont réalisé, ( quels jeunes ? Edouard Josse par ex ? ) c'est encore plus embêtant... le décalage entre l'idée que l'on se fait des jeunes dans les sphères politiques et ce que vivent les jeunes au quotidien est un vrai gouffre; je pense la même chose de l'équipe de Collomb; de la comm et du racolage.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut