Syrie : "Politique de la canonnière", gronde Meunier

Au coeur des remous du débat sur l'intervention française en Syrie, le député UMP réagit lui aussi au discours de François Hollande et à l'orientation que semble prendre la politique extérieure de l'Etat français. "Une politique de la canonnière dangereuse et irresponsable", affirme-t-il.
Le député UMP Philippe Meunier, secrétaire de la Commission de la défense nationale et des forces armées, avait déjà répondu à Lyon Capitale sur le sujet, partageant sa préférence pour le gouvernement Bachar-El-Assad face aux "opposants islamistes". Il dénonce aujourd'hui l'allocution de François Hollande du mardi 27 août, dans laquelle le chef d'Etat a déclaré être prêt à punir par les armes les massacres chimiques en Syrie. En se servant de la référence au droit de véto qu'avait posé Jacques Chirac lors de l'intervention américaine en Irak, Meunier met l'accent sur l'intérêt des Français. Il voit dans la volonté du président une "politique de la canonnière dangereuse et irresponsable".

à lire également
Marion Maréchal-Le Pen, aux Assises du FN, en février 2017, à Lyon © Tim Douet
La bataille fait actuellement rage à Lyon pour les élections municipales, en mars 2020. Mais quid de Marion Maréchal, l’ancienne députée du Vaucluse, désormais directrice d’une école privée d’enseignement supérieur, l’Issep, à Confluence (Lyon 2e) ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut