Sondage : Queyranne et Wauquiez à égalité

Un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio, Paris Match et iTélé relance totalement la campagne des régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Pour la première fois, une enquête donne Laurent Wauquiez et Jean-Jack Queyranne à égalité au second tour (37 %). Jusqu’à présent, tous les sondages donnaient le candidat de la droite favori.

À un mois des élections régionales, la donne se complique pour Laurent Wauquiez, jusqu'à présent donné favori par différents sondages. Une enquête d'opinion Ifop-Fiducial pour Sud Radio, Paris Match et iTélé le donne désormais à égalité, à 37 %, avec Jean-Jack Queyranne au second tour.

Il y a un mois, un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale plaçait le candidat de la droite en ballottage favorable, avec une avance de deux points sur l'actuel président du conseil régional. Si Jean-Jack Queyranne recolle, c'est avant tout parce que le FN progresse et grappillerait des voix à Laurent Wauquiez. La baisse de 2 points des intentions de vote en faveur du secrétaire général des Républicains coïncide avec une montée de 2 points du FN.

Intentions de vote au second tour

Liste de Laurent Wauquiez (LR-UDI-Modem) : 37 %

Liste de Jean-Jack Queyranne (PS-PRG) : 37 %

Liste de Christophe Boudot (FN) : 26 %

Comme l'expliquait Lyon Capitale dans son édition d'octobre, Laurent Wauquiez reste contraint par son absence de report de voix entre les deux tours. Au soir du premier tour, il virerait largement en tête (32 %). Surtout, sa stratégie d'alliance au premier tour avec les centristes semble toujours peu efficace électoralement. Ainsi, 48 % des électeurs de François Bayrou au premier tour de la présidentielle de 2012 se reportent sur sa candidature. Et ils sont 31 % à envisager de voter pour Jean-Jack Queyranne. Son discours droitier ne porte toujours pas ses fruits : 18 % des électeurs de Nicolas Sarkozy de 2012 se déporteraient ainsi vers le FN.

Mais Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop, note qu'un sondage ne peut intégrer "la dynamique susceptible de bénéficier à la liste Wauquiez arrivée en tête le 6 décembre". C'est justement pour créer cette dynamique que le candidat des Républicains a scellé une alliance cet été avec le Modem et l'UDI. Et il est toujours largement en tête des intentions de vote pour le premier tour (32 %). Suivent la liste PS (26 %) et celle du Front National (24 %, +2 % en un mois).

Intentions de vote au premier tour

Liste de Laurent Wauquiez (LR-UDI-Modem) : 32 %

Liste de Jean-Jack Queyranne (PS-PRG) : 26 %

Liste de Christophe Boudot (FN) : 24 %

Liste de Jean-Charles Kohlhaas (EELV-PG-ND) : 10 %

Liste de Cécile Cukierman (PCF) : 4 %

Liste de Gerbert Rambaut (DLF) : 2,5 %

Liste de Chantal Gomez (LO) : 1 %

Liste d'Alain Fedele (UPR) : 0,5 %

Jean-Jack Queyranne continue, lui, d'écraser la primaire à gauche qu'ont souhaité les écologistes et le Parti de gauche. Ses actuels partenaires de la majorité, emmenés par Jean-Charles Kohlhaas, ne sont crédités que de 10 % d'intentions de vote. L'écart se fige si l'on se réfère au sondage Ifop-Fiducial du mois d'octobre.

En revanche, dans la perspective d'une liste d'alliance avec le PS au second tour, le report des voix écologistes en faveur de Jean-Jack Queyranne progresse : il passe de 65 % à 80 %. Mais ce meilleur report de voix n'influe pas sur le score au second tour de l'actuel président du conseil régional, qui stagne à 37 %. Alors que la campagne commence tout juste, le scrutin n'a jamais été aussi ouvert.

Méthodologie
L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 908 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 017 personnes, représentatif de la population de la région Auvergne-Rhône-Alpes âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par département et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 27 au 30 octobre 2015.
7 commentaires
  1. Ivanhoé - mer 4 Nov 15 à 9 h 19

    Comment on peut encore voter socialiste avec le bilan désastreux de la gauche ? 🙁

  2. romu002 - mer 4 Nov 15 à 12 h 13

    Comment pourrait-on voter Wauquiez, lorsque l’on sait ce dont il est capable pour promouvoir sa médiocre personne ?http://blogs.mediapart.fr/blog/rdn/041115/platon-nous-parle-de-laurent-wauquiez-et-de-tant-d-autres

  3. Ivanhoé - mer 4 Nov 15 à 13 h 11

    Ah cette fameuse polémique...Même si cela peut être maladroit il a au moins du courage à dénoncer la politique de Taubira, elle reste indirectement responsable avec la diffusion d'un esprit laxiste. Un politique ne doit pas être sentimentaliste.

  4. romu002 - mer 4 Nov 15 à 15 h 45

    Ce n’était pas maladroit : il a tout simplement raconté n’importe quoi à des fins politiciennes, en exploitant un fait horrible. Cela donne une idée de la valeur de cet homme.

  5. romu002 - mer 4 Nov 15 à 16 h 29

    La petite vidéo que l’on peut trouver là n’est pas mal non plus :http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/05/11/apres-gueant-wauquiez-nouveau-roi-de-la-beaufitude/

  6. MichelBo - sam 7 Nov 15 à 23 h 08

    Wauquiez va perdre ! et heureusement pour notre région ! je suis centriste et je ne veux pas de Wauquiez ! et puis au niveau de la région RH je trouve que la gauche n'a pas si mal géré ! Donc au 2e tour je voterais Queyranne sans aucune hésitation ! Wauquiez est malhonnête , sans aucune conviction ! Il me donne envie de vomir

  7. SERGENT - dim 8 Nov 15 à 17 h 39

    Je suis de Haute Loire , centriste, et nous avons (malheureusement) hérité du cas Wauquiez, ingrat ( Jacques Barrot avait dit de lui 'j'ai laissé entrer le loup dans labergerie') , opportuniste, et surtout n'a aucune considération pour les gens . Est un très bon compétiteur pour être élu (ecole buisson-sarkozy) , la fin justifiant les moyens, mais , une fois en place ça explose comme un pétard mouillé , rien ne se passe , verrouille tout et pense à une seule chose sa carrière, sa carrière et encore sa carrière !! J'espère de tout coeur qu'il ne sera jamais élu à la région car se sera une vrai catastrophe .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut