Hollande Sarkozy
© Maxppp

Sondage présidentielle 2017 : Hollande serait absent du 2nd tour

SONDAGE – Le président de la République ne parviendrait pas à se qualifier à l’issue du premier tour de la présidentielle 2017, quelle que soit la configuration. Seul Alain Juppé, si François Bayrou ne se présente pas, réussirait à terminer devant Marine Le Pen.

Hollande Sarkozy ()

© Maxppp

Si l'élection présidentielle avait lieu demain, la gauche ne serait pas présente au second tour. Un 21 avril 2002 bis, c'est ce que prévoit le dernier sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Lyon Capitale sur les intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle de 2017.

Le président de la République, même s'il enregistre de meilleurs scores que lors des derniers sondages du même type, arriverait systématiquement troisième derrière Marine Le Pen et le candidat Les Républicains.

Marine Le Pen au second tour dans tous les cas de figure

C'est la présidente du Front national qui arriverait en tête, recueillant 28 % des intentions de vote si Nicolas Sarkozy (23 %) est le candidat de la droite et 29 % si c'est Alain Juppé (27 %). Ce n'est qu'en l'absence d'une candidature de François Bayrou, combinée à une victoire d'Alain Juppé aux primaires de la droite et du centre, que l'ancien Premier ministre parvient à arriver en tête au premier tour (31,5 % contre 29 %).

Dans toutes les hypothèses, en tout cas, le maire de Bordeaux obtient un score largement supérieur à celui que réaliserait Nicolas Sarkozy.

Sondage présidentielle ()

C'est surtout l'éparpillement des voix à gauche qui pénalise le résultat de François Hollande. Derrière un Jean-Luc Mélenchon qui flirte avec les 10 %, le score combiné des candidats de gauche oscille entre 12,5 et 15 %, bien supérieur à ce qu'il manque à François Hollande pour se qualifier au second tour.

Un handicap d'autant plus important que le président de la République ne mobilise que deux électeurs sur trois parmi ceux qui ont voté pour lui au premier tour en 2012. Léger motif d'espoir pour lui, cependant, il enregistre un score entre 5 et 7 points supérieur, selon les configurations, à celui qui était le sien un an auparavant.

Marine Le Pen séduit à droite comme à gauche

C'est donc Marine Le Pen qui apparaît en position de force, à 18 mois du scrutin. La présidente du Front national parvient à convaincre hors de ses cercles. Ainsi, entre 12 et 14 % des personnes qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour en 2012 et entre 16 et 20 % de ceux qui ont voté Nicolas Sarkozy au premier tour en 2012 choisissent cette fois-ci Marine Le Pen.

Petit bémol, la présidente du Front national, contrairement à François Hollande, connaît une très légère baisse, entre 1 et 3 points, par rapport aux sondages de l'année précédente.

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré, du 31 octobre au 4 novembre, auprès d'un échantillon de 937 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
2 commentaires
  1. Robes Pierre - dim 15 Nov 15 à 17 h 33

    le miracle du rassemblement à gauche n'aura pas lieu, en mémoire des promesses de 2012 non tenues pire, , à cause de la politique Valls /Macron, cette fois ci vous n'aurez pas nos voix , le PS va entrer dans un hiver politique dont il ignore la dureté pour avoir trahis le peuple de gauche.

  2. Flore - lun 16 Nov 15 à 8 h 37

    Marre de cette insécurité ...... marre de tous ces élus gauche.... droite.... qui ne tiennent pas leur engagement !!!! Marre de ses frontières ouvertes .... de ces fanatiques qui veulent meurtrir notre pays.... nos valeurs...à nous Français .... Marine Le Pen le dit depuis des années !!!!! Flore

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut