Renaud Pfeffer (LR) : "Georges Fenech a servi ce territoire"

Le suppléant de Georges Fenech, qui était candidat Les Républicains dans la 11e circonscription, parle d'une défaite "triste, mais pas dans le déshonneur".

Battu par le candidat La République En Marche Jean-Luc Fugit, le suppléant de Geroges Fenech alerte les futurs députés sur l'importance des dossiers à traiter : "Je souhaite beaucoup de courage à la majorité pour se saisir des dossiers qui peuvent être très compliqués." Des thématiques complexes pour Jean-Luc Fugit, qui "découvre la circonscription", alors que Renaud Pfeffer regrette déjà Georges Fenech, "un député actif, avec une parole libre et indépendante [qui] a servi ce territoire." Mais Renaud Pfeffer n'abdique pas et maintient que Les Républicains "doivent se réformer, on doit porter un projet nouveau. Conserver nos fondamentaux, nos bases autour du travail, de la question sociale". Une formation nécessaire : "Aujourd'hui à l'Assemblée nationale il y a l'armée mexicaine des parlementaires La République En Marche, avec des gens plus ou moins expérimentés, face à laquelle il faut une opposition constructive qui propose des projets alternatifs au flou." Un projet "solide" selon lui, qui doit se réaffirmer à travers les valeurs du parti : "Nous les gaullistes sociaux avons toujours voulu défendre le droit des salariés. Il faut qu'on reste ferme sur nos fondamentaux et qu'on montre un message d'espérance et d'innovation à nos concitoyens, c'est la condition de l'alternance."

 

à lire également
Marion Maréchal-Le Pen, aux Assises du FN, en février 2017, à Lyon © Tim Douet
La bataille fait actuellement rage à Lyon pour les élections municipales, en mars 2020. Mais quid de Marion Maréchal, l’ancienne députée du Vaucluse, désormais directrice d’une école privée d’enseignement supérieur, l’Issep, à Confluence (Lyon 2e) ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut