DSC_7412

Quand Sarkozy rencontre le candidat Havard

Profitant du concert de Carla Bruni à la Bourse du travail, Nicolas Sarkozy a rencontré Michel Havard, le candidat UMP à la mairie de Lyon. L'ancien président, à son arrivée, a glissé à Michel Havard, d'"aller à fond dans la campagne."

DSC_7412 ()

Nicolas Sarkozy, arrivé en TGV de Paris, a été accueilli par Nora Berra, députée européenne et co-présidente de l'Association des amis de Sarkozy. C'est elle qui l'a conduit jusqu'à la Bourse du Travail où Carla Bruni se produit ce soir devant ses fans lyonnais.

Capture d’écran 2014-01-23 à 19.54.33 ()

Sur place, l'ex-président a rencontré Michel Havard et s'est entretenu avec lui pendant près d'une heure. Ils étaient tous deux installés, près des loges où l'épouse de Nicolas Sarkozy se préparait. Les deux hommes se sont entretenus des municipales. L'ex-président a d'ailleurs lancé au candidat "d'y aller à fond".

Capture d’écran 2014-01-23 à 20.16.39 ()

Ils assistent actuellement, assis côte à côte, à la représentation de Carla Bruni. Ils doivent aller dîner à la suite du spectacle, avec Nora Berra, chez le compagnon de cette dernière qui tient un restaurant dans le 2e arrondissement. "Pas sûr", nous glisse un proche de Michel Havard. En effet, pour plus de tranquillité, le dîner devrait se dérouler dans un lieu discret.

Actuellement, alors que le maire sortant Gérard Collomb s'est déclaré candidat, Michel Havard déroule, à son rythme, sa propre campagne et reste fidèle au calendrier fixé depuis début janvier. Ainsi ce jeudi matin, il présentait à la presse son "contrat avec les Lyonnais" et sa vision de Lyon. Le 5 février, dans un meeting à la cité internationale, il doit présenter ses grands projets pour Lyon.

à lire également
A moins d’un mois du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, le scrutin est plus que jamais incertain à Lyon. Les célèbres bookmakers anglais auraient bien du mal à dégager une tendance et un favori. Tant la course est ouverte, très ouverte. Et deux tours d’élections pourraient ne pas être suffisants pour dégager l’heureux élu.
1 commentaire
  1. Dollet - 24 janvier 2014

    'Y aller à fond' conseille Sarkozy à Michel Havard! On préfère que Michel Havard aille, non à fond mais au fond des sujets, des dossiers et qu'il nous épargne l'agitation sarkozienne, aussi stérile qu'inéfficace!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut