le stade de Gerland
© Tim Douet

Projet immobilier Gerland : les revenus "intégralement reversés au Lou"

Après l'article publié ce mardi par Lyon Capitale sur la cession par le Lou de ses droits sur plusieurs terrains à six Socitétés civiles immobilières (SCI) pour y construire des locaux commerciaux dans le cadre du projet "Les Jardins du Lou", le président du club Yann Roubert a répondu dans un communiqué.

Comme nous l'écrivions hier, le club ne possédera que 1 % des parts de ces SCI contre 99 % pour la SAS Foncière Polygone détenue par Olivier Ginon. Dans son communiqué le président du club a assuré que "les revenus issus, soit de la cession soit de la location de ces immeubles, seront intégralement reversés au LOU Rugby, hors 6 % perçus par la Foncière, ce qui est d’usage. Cela doit permettre au club de trouver un modèle économique viable, d’amortir les investissements engagés pour sa remise en état et son entretien, ainsi que les travaux nécessaires dans la durée". Le club a rappelé dans son communiqué "avoir financé près de 40 millions d'euros en 14 mois (…) sans aucun financement public" dans un stade dont il a pris possession "dans le cadre d’un bail emphytéotique de 60 ans, à la demande de la Ville de Lyon, suite au départ de l’Olympique Lyonnais à Décines."

Une ville de Lyon qui comme nous l'écrivions, a adopté lundi cette cession sans visibilité sur la compensation qui sera versée au Lou. "La cession des droits réels est conclue moyennant le prix principal hors taxes ferme et définitif de XXXX €", est-il seulement inscrit. L'unique garantie pour ce vote a été apportée par Georges Képénékian, le maire de Lyon, qui sans argument juridique a juste assuré que "tout est parfaitement clair". "J'en assume la responsabilité de le dire ici. Le bailleur que nous sommes aura à chaque étape le contrôle de toutes les opérations signées et au final cela profitera au Lou d'une manière ou d'une autre", a-t-il justifié. Mis à part les deux déclarations publiques du président du Lou et du maire de Lyon, "in fine il n'y a aucune garantie contractuelle que les bénéfices récoltés seront réinvestis dans le projet sportif", avait déclaré l'élu UDI Christophe Geourjon lors du conseil municipal. Si l'on se fie au communiqué du club, un arbitrage est donc encore à l'étude entre rémunérer le Lou via la cession, ou via les revenus de la location des immeubles. Reste à savoir désormais quel montant sera accordé au club de rugby.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 28 mars 2018

    Fabuleux : . 'dans le cadre d’un bail emphytéotique de 60 ans' . 'J'en assume la responsabilité' dixit notre Maire... . Y'a rien qui vous choque ? Il a l'intention de vivre jusqu'à 129 Ans pour pouvoir assumer jusqu'au bout ?

  2. GaeLyon - 28 mars 2018

    @la monnaie, je ne sais pas ce qui est le plus navrant : - Que vous ne sachiez pas lire ou comprendre. - Que vous sachiez lire et comprendre mais que vous fassiez semblant de ne pas comprendre. - Que vous compreniez parfaitement mais que vous détourniez l'information.Bail de soixante = Location du stade 'J'en assume la responsabilité' = Projet immobilier de Gerland Vous noterez que : Bail de soixante ≠ Projet immobilier de GerlandCes deux éléments n'ayant en commun que le Lou j'aimerais que vous nous expliquiez quel était la réponse parmi les 3 du début...

  3. Abolition_de_la_monnaie - 28 mars 2018

    @GaeLyon. Que faites vous de la phrase 'la cession par le Lou de ses droits sur plusieurs terrains à six Sociétés civiles immobilières (SCI) pour y construire des locaux commerciaux' ? Alors où vont être construit les bâtiments en question ? Expliquez nous.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut