Tweet de Alternatiba

Piétonnisation Presqu'île à Lyon : la coalition climat veut des actes

Si l'annonce de la piétonnisation de la Presqu'île de Lyon a satisfait les associations écologistes lyonnaises, ces dernières s'inquiètent d'une utilisation de leur combat pour entretenir le conflit politique entre Gérard Collomb et David Kimelfeld. 

Le 5 juin dernier lors de l'annonce de son plan pour végétaliser le centre-ville, Gérard Collomb avait évoqué une possible piétonnisation du centre-ville de Lyon indiquant qu'il s'agirait “d'une révolution”. Mercredi, David Kimelfeld, son dauphin et désormais concurrent politique pour briguer un nouveau mandat à la métropole, l'a pris au mot et annoncé cette piétonnisation sans convier le maire de Lyon. Une annonce qui a satisfait Alternatiba Rhône et la Coalition climat Rhône qui espèrent malgré tout que celle-ci ne se limitera pas à une guerre politique, mais qu'elle “s'inscrira dans une véritable politique environnementale”. 

L’ensemble des organisations accueille positivement aujourd’hui l’annonce de ce plan de piétonnisation, revendication portée depuis des mois (par les militants écologistes, NDLR). C'est un premier pas encourageant, mais qui doit appeler d’autres réalisations concrètes sans tarder comme le renforcement de la Zone à Faibles Émissions et la planification de la sortie du diesel en priorité, la multiplication des zones piétonnes et des journées sans voiture sur tout le territoire, ou encore le passage de toutes les communes de la Métropole en ville 30”, écrit la Coalition climat dans un communiqué. 

Selon cette dernière, l'enjeu climatique ne saurait souffrir d'une guéguerre politique sur le centre-ville. “Les enjeux climatiques ne sont pas compatibles avec les enjeux électoralistes comme le rappellent les aberrations autour du projet de végétalisation présenté par Gérard Collomb, maire de Lyon, il y a quelques jours et nécessitent une véritable stratégie globale, incompatible avec le financement de grands projets tel que celui de l’Anneau des sciences”, ajoute la coalition. Les militants assurent qu'ils seront présents le 9 juillet prochain lors de la première concertation sur la piétonnisation du centre-ville. 

à lire également
Hubert Julien Laferrière
Le député du Rhône a signé avec d'autres députés une proposition de loi pour une “légalisation contrôlée” du cannabis qui va être déposé ce jeudi à l'Assemblée nationale. 
1 commentaire
  1. philippechaumont - 15 juin 2019

    Mettre des pots de fleurs sur les pistes cyclable ? Après une telle suggestion, quelqu'un pourrait-il dire gentiment et délicatement et à haute et intelligible voix (pas comme DK qui ose à peine murmurer...) à Gérard Colomb qu'il est vraiment temps qu'il prenne sa retraite ?

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut