Pierre-Alain Muet
© Tim Douet

Pierre-Alain Muet (PS) : “François Hollande a fait le bon choix”

Le député de la Croix-Rousse, qui soutient Arnaud Montebourg, salue la lucidité de François Hollande. Il regrette surtout le virage social libéral de François Hollande inspiré par Manuel Valls et Emmanuel Macron qui a, selon lui, divisé la gauche.

Pierre-Alain Muet avait accompagné François Hollande pendant sa traversée du désert entre 2007 et 2011. Il est, depuis le début du quinquennat, devenu un "frondeur". Aux primaires socialistes, il soutiendra Arnaud Montebourg et se satisfait donc du retrait de François Hollande. "Sa position est digne, estime le député lyonnais. Elle traduit une lucidité. Il a réalisé que sa candidature ne pouvait pas rassembler l'ensemble de la gauche. Il a fait le bon choix. J'ai de l'amitié pour l'homme, mais je suis en désaccord avec la politique qu'il a menée, dont Emmanuel Macron et Manuel Valls ont été les inspirateurs."

“Pendant la primaire, il faudra débattre du bilan”

Pour ce soutien d'Arnaud Montebourg, la bataille n'est pas encore perdue pour la gauche : "Je n'adhère pas au discours des deux gauches irréconciliables. Pendant la primaire, il faudra débattre du bilan, surtout si des candidats représentent François Hollande."

Sur le bilan, Pierre-Alain Muet note de grandes erreurs : "Le Pacte de responsabilité, la loi Travail et la déchéance de nationalité. François Hollande a d'ailleurs reconnu son erreur." "Je regrette qu'il y ait eu des dérives par rapport au discours du Bourget. S'il n'avait pas cédé à la ligne sociale libérale, la gauche serait encore rassemblée et les résultats seraient meilleurs", estime Pierre-Alain Muet.

1 commentaire
  1. Robes Pierre - 3 décembre 2016

    ah! bien tu appelles ceci un choix, moi je préfère se rendre à l'évidence, des promesses jamais tenues, une ligne de conduite totalement opposée à son programme, jamais le début d'une rectification malgré les avertissements donnés par les électeurs au cours des consultations, Autre énormité présenter son premier ministre comme successeur potentiel, il faudra d'abord avalé la couleuvre du 49/3.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut