Pierre-Alain Muet : “ce budget est la première facture du sarkozysme”

Podcast. Le week-end dernier, le gouvernement a rendu ses derniers arbitrages budgétaires. Dans quelques jours, la discussion sur le budget commencera à l’Assemblée nationale, sur ce budget. Pierre-Alain Muet ouvre les hostilités en dénonçant un budget où “l’État se défausse de ses responsabilités sur les collectivités locales” et fait des “cadeaux irresponsables aux plus fortunés”. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Gérard Collomb lors de l’inauguration d’un nouveau commissariat à La Rochelle
Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur et ancien maire de Lyon, va être auditionné ce lundi matin à 10h par la commission d’enquête de l'Assemblée nationale. Une audition à suivre en direct sur le site Internet de Lyon Capitale.
40 commentaires
  1. Elyonor - 30 septembre 2010

    Même pas la peine d'écouter l'ami de Super Papy, on devine tout le discours d'avance.SUS au gouvernement de droite et aux riches ! Vive les sans papiers !Finalement, je pourrai faire un bon socialiste avec bonne conscience.

  2. jerome manin - 30 septembre 2010

    Pierre-Alain Muet est une machine à poncifs, un dictionnaire d'idées reçues, ce que la propagande populiste et acculturée produit de plus lourd, la grande surfa

  3. jerome manin - 30 septembre 2010

    Pierre-Alain Muet est la quintessence de la pensée unique, ce que la propagande acculturée produit de plus lourd, la grande surface du prêt à penser, le Prisunic de l'idéologie sociale... Une honte pour la république !

  4. jerome manin - 30 septembre 2010

    Je reprends : Pierre-Alain Muet est une machine à poncifs, un dictionnaire d'idées reçues, la quintessence de la pensée unique, ce que la propagande acculturée produit de plus lourd, la grande surface du prêt à penser, le Prisunic de l'idéologie sociale... Une honte pour la république !

  5. jerome manin - 30 septembre 2010

    Les mensonges de Pierre-Alain Muet sont à combattre, il est un des responsable de la crise et de la dette par l'explosion des dépenses incontrôlées des collectivités locales ! Un député qui ment effrontément n'est pas digne de son mandat !

  6. jerome manin - 30 septembre 2010

    Pierre-Alain Muet Démission, on a pas le droit de mentir à ce point, même Gérard Collomb n'ose pas !

  7. jerome manin - 30 septembre 2010

    Le totalitarisme c'est ça ! Le jusqu'au-boutisme du Régime Collomb !http://fr.wikipedia.org/wiki/Totalitarisme

  8. jerome manin - 30 septembre 2010

    Stalinisme bureaucratique, polpotisme idéologique, cet homme est dangereux !

  9. jerome manin - 30 septembre 2010

    « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. » http://op.sangha-hotmail.fr.over-blog.com/article-36654165.html

  10. jerome manin - 30 septembre 2010

    'Les mouvements totalitaires avaient moins besoin de l'absence de structure d'une société de masse, que des conditions spécifiques d'une masse atomisée.' H. Arendt

  11. jerome manin - 30 septembre 2010

    'Les chiffres sont aux analystes ce que les lampadaires sont aux ivrognes : ils fournissent bien plus un appui qu'un éclairage.' J. Dion

  12. jerome manin - 30 septembre 2010

    'Si les chiffres ne mentent pas, il arrive que les menteurs chiffrent.' J. Duhamel

  13. jerome manin - 30 septembre 2010

    'Les hommes sont comme les chiffres, ils n'acquièrent de la valeur que par leur position.' Napoléon B. J'arrête là, on va croire que j'ai quelque chose contre Pierre-Alain Muet ce qui est faux, on ne peut en vouloir à un irresponsable.

  14. Lumière - 1 octobre 2010

    @ Manin, déjà merci de m'avoir fait tant rire.Maintenant, si vous me le permettez, monsieur le photographe...j'ai quelques questions :Vous avez un commentaire par diplôme que vous n'avez pas en commun avec M. MUET ?Pour chaque mandat pour lequel il a été élu par les lyonnais et que pour lesquels vous n'aurez jamais leur suffrages ?C'est moche d'être aigri comme ça. Mais cela vérifie la théorie selon laquelle ce sont les gens blessés qui sont les plus méchants.Copie d'écran enregistrée, sauvegardée, imprimée et prête à partir chez vos clients. Fabienne, Lionel, tout ça... :)Allez, bonne journée Manin

  15. Battling - 1 octobre 2010

    Pierre Alain Muet reste un bonhomme honnête, un bon analyste mais je suis fort sceptique sur les solutions proposées. L'analyse est assez complète, On ne répétera jamais assez que l'augmentation de la dette est pour 1/3 imputable à la crise et pour 2/3 aux politiques spécifiques définis par Nicolas Sarkozy. Le partage des responsabilités en matière de Finances Publiques sera une des clés de 2012. Un peu caricatural sur la dette cela n'est 'que l'Etat', la fiscalité locale va crescendo à Lyon comme ailleurs, et les poches des citoyens sont peu extensibles dans la période. Un peu politicien quand il dit 'on laisse des dettes aux générations futurs' et 1 minutes après 'il faut que l'Etat continu sa politique de relance' ... Je crains que les politiques évoquées de relance de l'emploi soient 100% à revoir, les vieilles méthodes (emploi jeune, aidé and Co) ne fonctionneront pas/plus, si tenté qu'elles aient, un jour, été opérantes. @ Jm : On t'a piraté ton profil ou tu as censuré ton intelligence ?

  16. jm calther - 1 octobre 2010

    Mazette Jérôme vous êtes en effet inquiétant.

  17. jerome manin - 1 octobre 2010

    @Battling. Les deux mon capitaine 🙂

  18. Valois - 2 octobre 2010

    Pourquoi quand M. Muet était aux affaires, il n'a pas lancé la réduction du déficit ?

  19. jerome manin - 2 octobre 2010

    @Valois. Parce qu'il n'est pas dans l'esprit d'un doctrinaire de faire autre chose que de donner des leçons.

  20. Valois - 3 octobre 2010

    @Monsieur Manin : Certainement. Mais j'aurais espéré que le service communication/relation presse de Monsieur Muet ai surveillé le débat et que son silence éloquent, à défaut de réponse, serve cependant en tant que telle. Je ne comprends pas sa démarche, en vérité. Alors je m'interroge sur le concret : pourquoi, lorsque M. Muet était aux affaires, il n'a pas régler ce problème qu'il condamne depuis tant de temps, en invoquant que cela aurait pu être réglé... plus tôt ?

  21. jerome manin - 3 octobre 2010

    Ce débat n'intéresse certainement pas M. Muet, comment avec un tel catalogue de certitudes gravées dans le marbre pourrait il entendre la moindre critique.

  22. Pierre Alain Muet - 6 octobre 2010

    En réponse à Valois. Quand la gauche était au pouvoir, elle a réduit le déficit des finances publiques de 3,3 % du PIB en 1997 à 1,5 % en 2002. Elle a également réduit la dette, qui dépassait pour la première fois le seuil de Maastricht à la fin du gouvernement Juppé (60,4 % au 2ème trimestre 1997) en la ramenant à 58,5 % à la fin du gouvernement Jospin. Depuis 2002, la dette de notre pays a littéralement explosé et devrait atteindre 87,4 % en 2012 selon les prévisions du gouvernement que nous discutons en ce moment à l'Assemblée. Cela représentera 1 800 milliards d'euros, soit le double de la dette de l'été 2002, qui était de 900 Milliards. En 10 ans, les gouvernements de droite qui se sont succédés auront doublé la dette de la France. Merci à Valois de me donner l'occasion de rappeler ces chiffres dont la source est officielle (INSEE pour le passé, Projet de Loi de Finances du gouvernement pour les prévisions).

  23. jerome manin - 6 octobre 2010

    CQFD. 'Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude.' Bertrand Russell

  24. Valois - 6 octobre 2010

    Excusez moi, Monsieur Muet, mais pour moi 58,5% ou 60,4% c'est du pareil au même. Bien entendu, nous parlons de volume particulièrement important, mais en vérité : il n'y a pas eu grand chose d'exceptionnel d'accompli. 2% est une variation conjoncturelle qui indique une stabilité : vous n'avez pas réduit le déficit, vous avez réussi à le stabiliser. Sur ce point là, je veux bien reconnaître que c'est une prouesse (surtout de la part d'un gouvernement de gauche qui a pour habitude d'être dépensier... si vous me permettez cette petite taquinerie). En ce qui concerne les 10 années qui ont suivi, à mon sens accuser uniquement la droite est un raccourci un peu facile, vous ne trouvez pas ? Tout d'abord parce qu'au cours des 10 dernières années, une société de crédit et surtout d'hyper spéculation sur le marché des dettes privées/publiques commençait à apparaître. Ensuite parce que, comme l'a révélé la Crise, personne n'était réellement conscient de tout ce qu'impliquait ces phénomènes sociaux économiques d'euphories financières (Jérôme Kerviel en fait les frais, et il commence à sentir le poids de l'or...). Les Etats ont joué le jeu des particuliers, également, rappelons les multiples processus de défiscalisation et d'aide au développement des bulles dans les secteurs... immobilier. Enfin, la Crise en elle même, en 2008, a fait exploser les compteurs. Je n'ai pas besoin de vous expliquer le processus socio-économique qui a permis cela. Ceci étant dit, que pourrait il être fait concrètement à l'heure actuelle ?

  25. jerome manin - 6 octobre 2010

    CQFD. 'Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude.' Bertrand Russell

  26. Battling - 6 octobre 2010

    Pierre Alain Muet : comportement politique + 1** Pour venir débattre avec le bon peuple en bas de forum

  27. Valois - 7 octobre 2010

    @Battling : Ce que fait M. Muet est en accord avec sa fonction, me semble-t-il. Il n'est nullement nécessaire de le souligner par ce genre de propos en attendant sa réponse, si jamais elle vient.

  28. Elyonor - 7 octobre 2010

    Lorsque François Mitterrand, arrive au pouvoir, la dette de la France est de moins de 300 milliards (en équivalent euros actuels) ; il l’a porte à 650 milliards. Soit plus du double. Lire M. Muet affirmer la main sur le coeur que la gauche a réduit le déficit public, c'est risible.En revanche, M. Muet vous avez raison Jacques Chirac double lui aussi la dette qui atteint à son départ de l’Elysée près de 1.200 milliards. Nicolas Sarkozy, va faire encore mieux : en trois ans seulement il porte la dette à 1.600 milliards.Tous les premiers ministres successifs (Jospin compris) ont pris activement part à cette politique.Il fallait le dire...

  29. Battling - 7 octobre 2010

    @ Valois,Je ne partage pas votre avis, un bon comportement est appréciable - et assez rare. Pour ce qui est des arguments, effectivement j'ai déjà expliqué plus haut que je ne suis point en phase avec sa vision concernant les solutions. En revanche le point descriptif est assez fiable même si comme le souligne Elyonor, tous les partis ont peu ou prou augmenté la dette sur les périodes.

  30. coucoulou - 7 octobre 2010

    @battling il est vrai que vous avez été son salarié

  31. Battling - 7 octobre 2010

    @ Valois :Non. Salarié impliquerait personnel de cabinet. J'étais directeur de service côté administration, et ces activités rentraient dans le cadre de sa délégation. Nuance de taille, si vous connaissez la différence.

  32. Valois - 8 octobre 2010

    Dit donc Battling, en l'occurrence ce n'était pas moi qui répondais. Quand au comportement, je pense surtout qu'en tant que représentant, il est normal de rendre des comptes et d'expliquer les démarches. Aussi, je maintiens ma position : un élu est au service du peuple, adopter cette attitude est donc normal. On peut reconnaître, cependant, que ladite attitude distingue M. Muet de ses 'collaborateurs' qui n'osent pas répondre directement.

  33. Elyonor - 8 octobre 2010

    Il est vrai qu'en politique il existe les indemnités, une rémunération sans charges. Imaginez si les élus devaient payer des charges sur leurs rémunérations comme un vulgaire salarié, le déficit serait encore plus monstrueux. On ne remerciera jamais assez nos politiques garants de l'intérêt général.

  34. coucoulou - 8 octobre 2010

    Elyonor, c'est normal: les indemnités ne sont pas un salaire mais une indemnité. Du coup étant généralement assez faibles par rapport aux responsabilités exercées(sauf en effet une quarantaine de cas par département, ce qui est proportionnellement peu mais demande à être réfléchi et rérformé), elles ne sont pas imposées ou presque. Battling: cabinet ou pas, vous avez été son salarié, visiblement selon vos dires avec des responsabilités et un bon salaire. Vous deviez le préciser avant de tresser des fleurs à M.Muet, qui n'est pas le plus bête des socialistes, mais avec qui vous avez des liens.

  35. Elyonor - 8 octobre 2010

    L'indemnité est une somme versée à une personne en vue de l'indemniser. Le salaire est une somme versée à une personne en échange d'un travail.Pouquoi alors un élu qui travaille préfère être indemnisé plutôt que prétendre à un salaire ?Il convient de noter que l'indmenité echappe aux cotisations sociales (retraites par exemple) mais devinez quoi ? Une friandise au premier qui devine !

  36. Battling - 8 octobre 2010

    @ Valois :Désolé de la méprise ;-). Les attitudes politiques normales sont trop rares d'où ma remarque +1.@ Coucoulou :Même pas de liens avec le Pam. En plus moi je n'appelle jamais à voter socialiste (ou UMP) mais Modem indépendant. Je ne jette pas des fleurs, j'apprécie qu'un élu prenne la peine de répondre directement. Simple.

  37. coucoulou - 8 octobre 2010

    Un lien d'ex confortable salarié (recruté par qui ?) en tout cas ce que vous auriez gagné à préciser. Le MODEM il y a des gens que je respecte comme Mercier et puis il y a les clowns.

  38. Valois - 8 octobre 2010

    @ coucoulou : Il y a des clowns un peu partout vous savez, même au PS ou à l'UMP, ou ailleurs... Comme il y a un même pourcentage de clowns dans la population, ce pourcentage est adapté aux partis sans trop de grandes variations. Mais quel est le rapport avec la discussion ? Attaque personnelle ou intimidation ? Peut être les deux ?

  39. jerome manin - 8 octobre 2010

    @Valois. S'il y a des clowns partout, on peut cependant reconnaitre qu'au PS, ils jouent à domicile.

  40. Battling - 8 octobre 2010

    @ Valois : C'est de l'insulte personnelle qui n'a pas grand chose à voir - lot commun quand on n'est ni pro UMP ni pro PS, mais ce n'est pas grave, je n'ai moi, rien à cacher :-)@ coucoulou : recruté à l'époque par l'administration et sans piston par la voix normale. Je ne suis pas un 'héritier' et tout sauf un partisan de Michel Mercier - qui nous le rend bien 😉 Par ailleurs, on est pas Modem quand on est au gouvernement, encore moins modéré par ailleurs.

  41. coucoulou - 8 octobre 2010

    @valois aucune attaque perso, juste un éclaicissement.Pour les cons vous avez raison mais j'ai la faiblesse de croire qu'il y en a moins à droite. @battling je voulais juste montrer que vos avis ne sont pas si anodins.

  42. Battling - 8 octobre 2010

    @ Coucoulou :Aucun avis n'est anodins. Je suis au Modem, c'est partisan, mais sinon, vous savez .... en bas des forums ... On se prend peu au sérieux.

  43. Valois - 8 octobre 2010

    @ Coucoulou : La droite est plus concrète que la gauche : elle connaît la valeur du travail, elle sait que l'argent est un des fondamentaux qui permet aux systèmes sociaux, politiques et économiques de fonctionner. Mais elle est aussi empêtrée dans l'idéologie que les autres. Très peu d'individus sont capables de procéder de l'analyse froide et de chercher l'information parfaite nécessaire à la stratégie politique.

  44. coucoulou - 8 octobre 2010

    @valois : oui et il y aussi des types bien à gauche. Mais j'ai ma préférence. A droite et dans la république.@battling Ca confirme ce que je disait sur le MODEM.

  45. Battling - 8 octobre 2010

    @ Vous devriez organiser un apéro avec Marco F, vous avez les mêmes idées courtes et arrêtés que lui, qui est bien à gauche.

  46. coucoulou - 8 octobre 2010

    je nai pas d'idees arrétées m. le collaborateur politique

  47. jerome manin - 8 octobre 2010

    @Battling. coucoutou n'avance pas en poursuivant des idées fixes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut