Capture d’écran 2013-04-17 à 16.57.32

Philippe Meunier et la grappe des députés UMP

Comme chaque mardi et mercredi, les ministres répondent aux questions des députés à l'Assemblée nationale, les fameux #QAG (traduction : questions au gouvernement), hashtag désormais célèbre sur Twitter. Cet exercice est en direct sur France 3 et la chaîne parlementaire. Plus récemment les sites d'information se sont pris au jeu, comme le Lab d'Europe 1 mais d'une manière moins formelle.

Durant la séance de ce mercredi 17 avril, le site "du meilleur du web politique" a choisi cette image très révélatrice de la volonté des députés d'être connus ou reconnus. Ou les deux. Ainsi près de Philippe Meunier, député UMP du Rhône, ses collègues se sont littéralement agglutinés, telles des abeilles autour d'une ruche. Leur objectif est simple : être bien visible à la caméra. Ou soutenir "moralement" le député pendant sa question et faire corps avec lui contre le gouvernement ? Une mobilisation d'autant plus importante car c'est le premier ministre lui-même qui lui répondait. Philippe Meunier revenait sur l'affaire Cahuzac, déclarant que "le mensonge est la marque de fabrique du quinquennat de Hollande". Jean-Marc Ayrault, très applaudi par sa majorité, a répondu vertement au député UMP. "Vous dénigrez, vous salissez, vous n'avez rien d'autre à dire", affirma-t-il.

En tout cas on reconnaît, autour de Philippe Meunier, déjà bien connu des caméras pour ses interventions lors du débat sur le mariage pour Tous, ses compagnons députés du Rhône comme Patrice Verchère ou Georges Fenech, un peu plus loin sur la gauche, Dominique Nachury. On jouerait presque à "Où est Charlie" !

à lire également
Jean-François Debat
Le président du groupe socialiste de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-François Débat, a annoncé ce jeudi 10 septembre son intention de saisir la Commission nationale des comptes de campagne pour dénoncer la communication du président de la Région, Laurent Wauquiez.
Faire défiler vers le haut