Najat Vallaud-Belkacem deviendrait-elle impopulaire ?

Les polémiques concernant sa nomination au ministère de l'Education nationale n'ont pas été sans effet sur l'image de Najat Vallaud-Belkacem, qui avait pourtant été parmi les plus populaires de l'exécutif. L'enquête menée par OpinionWay pour le Figaro après l'annonce de la composition du gouvernement Valls 2 montre une désapprobation des Français sur son accession rue de Grenelle.

Ainsi 27 % des sondés en sont très mécontents, et 27 % assez mécontents. 9 % des personnes interrogées sont très satisfaites de cette nomination et 36 % sont assez satisfaites. L'enquête a été réalisée les 26 et 27 août par téléphone, auprès d'un échantillon représentatif de 1037 individus.

Lire aussi : Najat Vallaud-Belkacem, à peine nommée déjà vilipendée sur le web.

5 commentaires
  1. FOurs - jeu 28 Août 14 à 13 h 00

    Vous n'allez tout de même pas appuyer ce genre de sondage partisan ? Vous n'avez plus rien à vous mettre sous la plume (ou le clavier) ?

  2. populiste - jeu 28 Août 14 à 19 h 03

    @fours un petit referendum pour connaitre exactement le niveau de ta protégé mon garçon?

  3. Sophie_Lyon - ven 29 Août 14 à 0 h 16

    Le Figaro et Opinionway, tous les deux à droite, quoi d'étonnant ? D'autre part ce genre de sondage n'a aucun intérêt à part donner la parole aux intégristes du mariage pour tous. Oublions les !

  4. Sined - mar 2 Sep 14 à 7 h 18

    Pourquoi faudrait-il demander leur avis aux 'français' via micro trottoir à chaque nomination ? Et plus encore, pourquoi les 'français' ont-ils toujours une opinion sur tout, et surtout sur l'éducation ? Bref, quelques rigolos se sont exprimés au café du commerce sur la nomination de la première femme ministre de l'éducation, et on en fait un sondage répercuté à grand coup de médias .... Pour ma part, je suis content que ce soit une dame, que son intelligence ne fasse pas de doute, etc.

  5. Sined - mar 2 Sep 14 à 7 h 24

    Le format réduit des commentaires ne me laisse pas m'épancher autant que je l'eusse aimé, mais tant pis. Ravi que toute la droite amatrice de diversions variées et constantes soit vent debout contre la ministre. Désolé que la presse s'en fasse porte-parole. Mitigé sur l'écho rapporté par mon journal lyonnais favori. Bonne chance à NVB, qui aura assez à faire avec la bande de profs qu'elle va se coltiner. Et courage aux profs qui ont repris hier pour une nouvelle année.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut