@Antoine Merlet

Municipales près de Lyon : comment faire sauter le bouchon d'Albigny ?

Dossier municipales - Le pont de Neuville est le premier point de blocage d’une remontée de la Saône qui s’effectue ensuite aux heures de pointe en accordéon jusqu’à Lyon sur les deux rives.

"Tous les matins et tous les soirs, il y a des bouchons du pont de Neuville jusqu’au stade de foot d’Albigny. C’est insupportable. Ça fait 30 ans que j’entends les gens réclamer un nouveau pont qui ne vient pas", se désole René, un commerçant d’Albigny-sur-Saône à la retraite. Le pont de Neuville est effectivement le premier point de blocage d’une remontée de la Saône qui s’effectue ensuite aux heures de pointe en accordéon jusqu’à Lyon sur les deux rives. Sans pont entre Trévoux et la porte d’entrée de la métropole, les automobilistes s’entassent au premier gros croisement qui intervient à chaque extrémité du pont de Neuville-sur-Saône.

L’option d’un nouvel ouvrage qui enjamberait la Saône pour mieux répartir la pression mise par les automobilistes n’est plus d’actualité pour la métropole. "Si on crée un nouveau pont pour les voitures, il y aura encore plus d’automobilistes et donc de véhicules. Davantage de gens vont venir s’installer dans l’Ain et la pression en sera accentuée”, repousse Pierre Hémon, conseiller métropolitain EÉLV. Cet écologiste préférerait créer des passerelles himalayennes entre Albigny et Couzon réservées aux modes doux. C’est pourtant par un ouvrage routier que la métropole imagine faire sauter le bouchon d’Albigny.

"Aujourd’hui, cette zone est saturée. Des camions transitent par le pont de Neuville alors qu’ils n’ont aucune raison d’être là. Le rond-point d’Albigny n’est pas dimensionné pour les accueillir et ils créent donc des bouchons. D’ici deux ans, le problème sera résolu. La construction d’un demi-échangeur supplémentaire de l’A46 à Quincieux permettra aux camions d’aller vers le sud sans traverser le Val de Saône. Je pense qu’il n’y aura plus besoin de créer un nouveau pont”, anticipe Jean-Paul Colin, maire divers droite d’Albigny-sur-Saône depuis 2001.

Lire aussi notre dossier sur : les Monts d'Or, paradis menacé ?

à lire également
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 10 octobre 2019

    ça fait 30 ans qu'ils perdent leur vie dans les bouchons et polluent ?
    Et ils n'ont pas changé leurs comportements/organisation de vie ?
    C'est quoi qui justifie cet immobilisme ? L'esclave d'un système ?

  2. vieux caladois - 10 octobre 2019

    quand on connait réellement l'endroit on tombe en effet dans un piège aux heures de pointe : le pont permet la traversée de la rive droite à la rive gauche avec un carrefour de trois routes à circulation importante et d'accéder au centre-ville de Neuville ! et cela est encore accentué lorsqu'il y a le marché de Neuville ou des fêtes (tout le monde se souvient du marché de la moto ! ) et pour l'éviter il faut remonter au nord jusqu'à Trévoux ou descendre au sud à la passerelle de Rochetaillée ou au pont de Couzon !

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut