Migrants : Génération identitaire propose son aide à Collomb

À Calais, Gérard Collomb a indiqué vouloir couper "les routes de passeurs" pour éviter "la migration économique". Des propos qui ont visiblement ravi le groupuscule d'extrême droite "Génération identitaire" qui a "proposé son aide au ministère de l’Intérieur" pour mener cette "mission d’utilité publique".

Lors de sa visite à Calais ce vendredi, Gérard Collomb a adopté une position extrêmement ferme vis-à-vis de l'immigration. Alors que les associations sur places critiquaient les conditions de vie des migrants, le ministre de l'Intérieur leur a répondu qu'il souhaitait "éviter l'appel d’air". "Il y a peut-être d'autres lieux que Calais où [les associations] pourront déployer leur savoir-faire", a-t-il poursuivi en indiquant que "le vrai problème, se sont les routes de passeurs qu’il faut couper pour pas qu’on ait ces flux d’immigration qui ne sont plus des demandeurs d’asile, mais de la migration économique".

Des propos qui ont séduit le groupuscule d'extrême droite "Génération identitaire" qui dans un communiqué "s'est félicité de cette prise de conscience, certes tardive, sur la question de l’immigration massive". Vantant son opération "Defend Europe qui vise à stopper les bateaux de passeurs et à empêcher les bateaux d’ONG de ramener les migrants en Europe", Génération identitaire a "proposé son aide au ministère de l’Intérieur" pour mener "une mission d’utilité publique". Le groupuscule a même indiqué vouloir "demander une subvention publique dans les prochaines heures".

à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - qui dit que l'information rime avec sérieux ? La satire, c'était le dada de Lyon Capitale dans la rubrique "On se mêle de tout". Le 17 juin 1998, Gérard Collomb a hâte d'entrer dans le Palais du Luxembourg et la Coupe du monde est vivement critiquée par […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut