9e_circo_daniele-lebail_FG

Législatives 9e circonscription - Danielle Lebail : un taux d'imposition de 100 % au delà de 360 000 euros par an

SÉRIE (9e circ./14) - Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale ? Lesquelles soumettront-ils eux-mêmes ? Danielle Lebail nous répond. Elle est la candidate du Front de Gauche dans la 9e circonscription du Rhône (Anse, Beaujeu, Belleville, Gleizé, Monsols, Villefranche-sur-Saône).

Âgée de 53 ans, elle a été agent SNCF. Elle a été élue conseillère municipale à Villefranche, en 2008, et est secrétaire départementale de la Fédération du Rhône du Parti Communiste Français depuis 2004.

Êtes-vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

Nous sommes favorables au mariage et à l’adoption par des couples homosexuels, car nous sommes pour le droit au bonheur pour toutes et tous.

Êtes-vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au-delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?

Pour sans exception. Nous proposons même qu’au-delà de 360 000 € par an, le taux d’imposition soit de 100 %.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?

Oui.

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?

L’immigration n’est pas le problème. Elle est même une richesse pour notre pays. C’est le banquier, le problème. L’immigration zéro est un mythe qui divise et affaiblit notre pays. La haine des étrangers, la chasse aux immigrés défigurent notre République. Nous proposons une refonte du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, avec la régularisation des sans-papiers et un nouveau code de la nationalité.

Êtes-vous pour imposer un écart maximum de 1 à 20 dans la rémunération des salariés des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Oui, pour un écart maximum de 1 à 20 dans le secteur privé, comme dans le secteur public, pour une meilleure répartition des richesses.

Êtes-vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

Pour le droit de vote des étrangers, qui sont des citoyens comme les autres.

Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Si non, par quoi souhaitez-vous la remplacer ?

Pour la suppression de la loi Hadopi, et nous proposons la création d’un véritable service de la diffusion numérique des œuvres musicales, cinématographiques, écrites ou issues des arts visuels, notamment sous la forme de plateformes publiques de téléchargement. Ainsi, ce service pourra servir de dépôt légal universel, permettre la diffusion de l’ensemble de ces œuvres par l’usage de standards libres et ouverts, donner aux différents acteurs la possibilité de bâtir leurs propres interfaces d’accès. Et de rendre possible une comptabilisation précise de l’audience de chaque œuvre, de permettre la rémunération des œuvres diffusées en fonction de l’audience enregistrée par la plateforme publique et de permettre la rémunération des artistes.

Êtes-vous pour ou contre une aide publique à la construction de mosquées ?

Nous sommes pour le respect total de la laïcité, comme pilier de la République et comme condition du vivre ensemble, avec la séparation du politique et du religieux et la liberté de conscience et de culte.

Êtes-vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez-vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

Nous laisserons les spécialistes et la communauté éducative décider de ce qui est le mieux pour l’enfant.

Êtes-vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

Pour un encadrement des loyers : la suppression du surloyers, la revalorisation de l’A.P.L. et un objectif que la part du loyer et des charges n’excèdent pas 20 % des revenus des familles.

Êtes-vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

Pour un grand débat national et pour des choix énergétiques sous contrôle citoyen, avec une maîtrise publique sociale et démocratique. A titre personnel, après avoir sécurisé le parc nucléaire, je suis pour travailler sérieusement à la sortie du nucléaire.

Êtes-vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

A titre personnel, je suis pour.

Êtes-vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

Je suis pour que la priorité soit donnée aux transports collectifs et que tout nouvel aménagement routier soit discuté avec la population.

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Pour une loi contre le cumul des mandats, mais avec convocation de l’Assemblée constituante de la VIème République (proportionnelle, démocratie participative…) .

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Pour un statut de l’élu-e et pour la transparence des rémunérations. A ce jour, je reverse intégralement toutes mes indemnités à mon parti et je gagne 1800 euros nets par mois.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Je m’engage à être présente à l’Assemblée nationale avec sessions et je propose que nos indemnités soient liées à notre présence, en y ajoutant notre travail sur la circonscription.

Quelles propositions de loi envisagez-vous de faire à l'assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?

- Une loi sur le harcèlement sexuel.

- Une loi interdisant les licenciements boursiers.

- Une loi pour de grands services publics, garantissant le droit à la santé, la culture, le transport, à l’éducation, aux ressources vitales.

- Une loi supprimant la T.V.A.

à lire également
Hormis sur l'autoroute A6, sur lequel la préfecture a pris un arrêté de fermeture, aucun blocage n'est à noter dans le Rhône à la mi-journée selon les services de l'Etat. Des points de ralentissements existent en revanche, notamment sur la métropole.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut