sonia bove 6e

Législatives 6e circonscription : Sonia Bove pour ''la réquisition systématique des logements vacants''

SÉRIE (6e circ./14) - Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale ? Lesquelles soumettront-ils eux-mêmes au Parlement ? Sonia Bove nous répond. Elle est candidate Front de Gauche dans la 6e circonscription du Rhône (Villeurbanne).

Sonia Bove a 68 ans, elle est déléguée à la vie associative et aux anciens combattants au sein de l'équipe municipale de Villeurbanne.

Lyon Capitale : Êtes vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

Oui. Je souhaite que tous les couples aient enfin les mêmes droits, que ce soit en termes de mariage ou d’adoption.

Êtes vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?

Cette proposition va dans le bon sens mais n’est pas suffisante car il ne s’agit que d’une surtaxe. Il est hors de question de faire la moindre concession au principe de progressivité de l’impôt : les hauts revenus doivent être taxés davantage, sans exceptions.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?

Oui, en obligeant les entreprises pétrolières à réduire leurs marges. Il s’agit d’une mesure d’urgence, qui augmentera le pouvoir d’achat et facilitera la mobilité des travailleurs.

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?

Non. Français comme étrangers, nous n’avons qu’une richesse : notre travail. Ne nous laissons pas diviser et unissons nos forces face à la crise !

Êtes vous pour imposer un écart maximum de 1 à 20 dans la rémunération des salariés des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Oui, il s’agit de l’une de nos propositions : pour augmenter son salaire, un chef d’entreprise devra d’abord augmenter les plus bas salaires. Cette mesure doit s’appliquer dans les entreprises publiques et privées.

Êtes vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

Oui.

Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Si non, par quoi souhaitez vous la remplacer ?

Il faut abroger la loi Hadopi. Néanmoins, la reconnaissance des droits d’auteurs fut aussi une lutte sociale : je propose donc qu’une concertation avec les professionnels du secteur et les usagers soit lancée sans attendre..

Êtes-vous pour ou contre une aide publique à la construction de mosquées ?

Je suis contre toute aide publique destinée à financer la construction de lieux de culte, quels qu’ils soient.

Êtes vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez-vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

Je suis pour le retour à la semaine de 5 jours, afin de respecter le rythme de l’enfant et de laisser plus de places à l’enseignement des sciences, de l’art et aux pratiques sportives. Je suis pour mettre en place la matinée de classe le samedi : cela permet de faire une coupure en cours de semaine.

Êtes vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

Oui. Je lutterai pour interdire les expulsions locatives des familles en difficultés et pour le gel des loyers. Il faut que soit appliquée de manière systématique la loi de réquisition des logements vacants. De nombreux grands propriétaires font le choix délibéré de laisser leurs logements vides pour diminuer artificiellement l’offre et ainsi faire monter les prix : cela est inacceptable.

Êtes vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

Nous n’avons pas de position dogmatique sur ce sujet. Néanmoins, la question du nucléaire est pour moi incontournable, et particulièrement pour nous Villeurbannais qui vivons à moins de trente-cinq kilomètres de la centrale du Bugey. Le Front de Gauche est le seul parti à proposer un référendum : interroger directement les citoyens, sans vouloir imposer à tout prix une solution plutôt qu'une autre.

Êtes vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

Non.

Êtes vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

Il faut tenir compte du fait qu'on ne peut plus faire traverser l'agglomération par une autoroute et que l’A6 est saturée. Nous sommes favorables à un contournement par l’ouest de l’agglomération, afin de réduire l’engorgement de Vaise. A terme, nous sommes pour le développement des transports en communs et du ferroutage, afin de réduire le trafic automobile.

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Je suis contre le cumul des mandats.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Les élus, à tous les niveaux, doivent adopter une conduite irréprochable. En cas de conflits d’intérêts avérés, la sanction doit être l’inéligibilité.

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

A part quelques exceptions, tout le monde est tenu d’être sur son lieu de travail. Il en va de même pour les élus.

Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'Assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?

Deux dossiers sont pour moins prioritaires :

Logement

- Revenir sur la loi de 1977 qui privilégie l’aide à la personne au détriment de l’aide à la pierre.

- Construire 200 000 logements sociaux par an au cours de la législature.

- Les communes auront l’interdiction de vendre au privé des logements appartenant au parc public : cela fera l’objet d’une proposition de loi.

- Il faut que soit appliquée de manière systématique la loi de réquisition des logements vacants.

Emploi

- Interdiction des licenciements pour les entreprises qui font de bénéfices.

- Le droit à la retraite à taux plein à 60 ans, permettant aux jeunes arrivant sur le marché de l'emploi d'y trouver leur place. Les retraites doivent être financées par une nouvelle taxe sur les revenus financiers des grandes entreprises.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut