Baylet
© JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Le Parti radical de gauche restera au gouvernement

Après avoir entretenu le suspens, le PRG ne quittera finalement pas le gouvernement.

Le comité directeur du parti a choisi de ne pas quitter la majorité gouvernementale, après avoir obtenu satisfaction. Les radicaux de gauche continueront de participer au gouvernement. Selon leur président, Jean-Michel Baylet, ils ont été "entendus".

Le PRG exigeait notamment le maintien de certains conseils départementaux, en zone rurale ou de montagne. Dans les départements plus peuplés, ces anciens conseils généraux fusionneraient avec les agglomérations.

Le Parti radical de gauche compte aujourd'hui un ministre, Silvia Pinel (au Logement), deux secrétaires d’État, Thierry Braillard aux sports et Annick Girardin à la francophonie, ainsi que 17 députés.

à lire également
Michel Havard, Georges Fenech, Najat Vallaud-Belkacem et Philippe Meunier © Tim Douet (montage LC)
L’année 2017 a laissé sur le carreau de nombreux élus et ministres. Les obligeant parfois à reprendre le cours d’une carrière professionnelle laissée en jachère, voire jamais construite. Si le matelas du cumul des mandats a amorti des chutes, certains heurtent le mur du réel. Tour d’horizon des battus et des recasés.
1 commentaire
  1. Seb31 - 23 octobre 2014

    Le PRG reste au gouvernement… Quelle surprise… Jean-Michel Baylet n’a tout simplement aucun courage, il serait resté quoi qu’il arrive ( http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Politique/France/Le-Parti-radical-de-gauche-restera-au-gouvernement ). Cet homme a trop peur de tout perdre, surtout depuis qu’il a perdu son siège de sénateur. Du coup, le dispositif Pinel reste en place ( http://investir-pinel.fr/ ) . En espérant que cela marche mieux que la loi Dufot…

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut