Christophe Boudot
©Tim Douet

Le FN fustige le mouvement "Nuit Debout" de Lyon

Le groupe Front National de Christophe Boudot a diffusé un communiqué virulent à propos des dégradations commises dans la nuit du 20 au 21 avril. Le mouvement "Nuit Debout" montrerait "son vrai visage : celui d'un regroupement de l'ultra gauche violent, sectaire, intolérante".

Suite aux dégradations survenues dans la nuit du 20 au 21 avril, plusieurs personnes à l'origine de la demande en préfecture pour organiser le mouvement "Nuit Debout" place Guichard ont été convoquées par le préfet du Rhône Michel Delpuech. Une remontrance de "pure forme" pour le groupe FN, qui s'étonne "qu'aucune interpellation n'ait suivi la nuit de dégradation."

"La réalité est bien loin de cette ambiance de Bisounours au pays des soviets"

Le communiqué accuse des médias "complaisants" de ne pas présenter le mouvement Nuit Debout sous son vrai visage : "celui d’un regroupement de l’ultra gauche violente, sectaire, intolérante. Les nervis d’extrême gauche qui ici et là sèment la violence et la dégradation sont bien issus des rassemblements nocturnes de ce mouvement qu’on persiste à nous présenter comme calme et responsable. Mais la réalité est bien loin de cette ambiance de "Bisounours au pays des soviets". Tous ces soi-disant représentants du "mieux vivre ensemble" ont montré leur vraie nature qui est celle du "mieux dégrader entre-soi". Le Front National exige le démantèlement de Nuit Debout par les pouvoirs publics qui "ne peuvent pas transiger avec le respect de la tranquillité des riverains et le respect des lois."

2 commentaires
  1. FEFI - 23 avril 2016

    Quoi, des 'concurrents' et de gauche, qui risqueraient de récupérer des électeurs, ah non!

  2. nico-yzfr6 - 24 avril 2016

    Le FN qui parle de violence, sectarisme et intolérance... Rien que ça, c'est drôle... Aller hop, poubelle, Boudot...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut