baume
© Tim Douet

Incinérateur de Rillieux : les écologistes veulent l'arrêter

Après l'incendie de l'incinérateur de Rillieux-la-Pape près de Lyon mardi, Emeline Baume, co-tête de liste EE-LV aux municipales à Lyon propose de l'arrêter en 2020.

Après l'incendie de l'incinérateur de Rillieux-la-Pape près de Lyon mardi qui a entraîné des problèmes de chauffage pour 3 000 foyers, le groupe Europe écologie-Les Verts monte au créneau. Il dénonce "le manque d'information aux riverains" et réclame "la tenue d'une Commission Locale d'Information et de Sécurité".

Par ailleurs, Emeline Baume, co-tête de liste aux élections municipales à Lyon propose qu'"à l'échéance 2020, plutôt que de reconstruire les deux incinérateurs qui arriveront en fin de vie, le Grand Lyon engage une politique ambitieuse de prévention des déchets : réduction, récupération et ré-emploi, qui doit permettre de faire l'économie d'un incinérateur, c'est à dire environ 200 millions d'euros. "

"Un volume minimal de déchets"

Elle note que "l'incinérateur de Gerland géré en régie directe par le Grand Lyon coûte moins cher, est mieux entretenu que celui de Rillieux délégué au privé, géré par Valorly, filiale de Suez" et rappelle que ce dernier "garantie un volume minimal de déchets, selon le contrat passé entre Valorly et le Grand Lyon (sous le mandat de Michel Noir)". Un contrat qui va selon elle à l'encontre d'"une politique ambitieuse de prévention des déchets : réduction, récupération et ré-emploi, qui doit permettre de faire l'économie d'un incinérateur, c'est à dire environ 200 millions d'euros."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut