Ils ont déja perdu les municipales 2008 : Philippe Genin (société civile)

La cheville ouvrière de Lyon Nouvel Horizon et du projet de Perben le savait inévitable. Mais il ne pensait pas qu'ils obtiendraient autant... Restant sur les listes, par fidélité à Perben, il a renoncé à une position éligible pour ne pas renier ses convictions. Jusqu'au bout, il a essayé d'obtenir au moins l'éviction d'Amaury Nardone. Sans succès. Mais pour lui, l'honneur et la morale sont saufs.

à lire également
La banlieue cossue de Lyon est, elle aussi, impactée par les effets indésirables du dynamisme de la métropole de Lyon. Les problématiques sont nombreuses à quelques mois des municipales et aussi métropolitaines, où plusieurs figures vont sans doute viser la circonscription métropolitaine.
d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut