HalleMart

Halle de la Martinière : le projet de relance est abandonné

EXCLUSIF - Les Producteurs du Goût jettent l'éponge : la réouverture de la Halle de la Martinière attendra. Le projet pâtit de la crise économique et de l'ampleur des investissements prévus. La Ville de Lyon va engager des discussions avec l'autre candidat, le collectif Halle Mart'.

La renaissance de la Halle Martinière attendra. Les Producteurs du Goût, qui avaient gagné l'appel à candidatures organisé par la Ville, annonçaient une réouverture fin 2013. Il n'en sera rien. Selon nos informations, le projet est abandonné : une lettre a récemment été adressée à la Ville de Lyon pour l'informer de cet échec.

Les Producteurs du Goût associaient Saveurs du Coin, les Coteaux du Lyonnais et Victor Le Boulanger. Ils comptaient faire travailler une centaine de producteurs locaux, et employer 24 personnes. Ils s'étaient engager à réaliser 1,2 million de travaux, pour faire renaître le lieu, et notamment ouvrir la façade de la halle sur la rue. "Le montant des travaux a depuis été revu à la hausse, et l'investissement est apparu risqué, nous souffle l'un des membres du groupement. Malgré l'accord des banques, l'endettement était énorme. Tous les acteurs ont senti que cela se tendait".

"Ce projet répondait parfaitement au cahier des charges, malheureusement l'évolution de l'économie l'a condamné. Ce sont des choses qui arrivent", réagit Marie-Odile Fondeur, adjointe au commerce. Celle-ci nous confie que la municipalité va engager des discussions avec le candidat arrivé deuxième, à savoir Halle Mart'.

Pour connaître les trois projets, cliquer ici.

3 commentaires
  1. FOurs - jeu 24 Oct 13 à 12 h 47

    Décidément les affaires de goût tombent à l'au à Lyon !

  2. guidoline - ven 25 Oct 13 à 19 h 07

    Le projet Hall Mart était de loin le plus intéressant. D’abord parce qu’il était participatif, monté par l’épicerie 3 Ptits pois avec 60 riverains. Trop alternatif pour la Mairie, sans doute… C’était pourtant l’occasion de pouvoir acheter du bio local à des prix normaux. Car la Halle n’avait pas vocation à être transformée en un lieu branché, juste de rester un simple marché. Si la Ville revient sur sa décision, c’est une excellente nouvelle pour tout le quartier !

  3. populiste - mar 29 Oct 13 à 9 h 40

    La gauche caviar qui dirige Lyon ne s'intéresse qu'à la confluence ce magnifique endroit ou seuls les vélos sont admis, symbole de la pensée unique maçonne. Le quartier Grolée, la martinière, la guillotière et ses trafics cela n'a aucun intérêt.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut