Nathalie-Perrin-Gilbert_univers-grande
©timdouet

Gram et Front de gauche flirtent mais ne concluent pas

Le Gram et le Front de gauche se cherchent mais ne se trouvent pas, ou pas encore.

Le 14 novembre, leurs représentants, Nathalie Perrin-Gilbert (maire du 1er, photo) et Aline Guitard (PCF) notamment, se sont rencontrés "en vue de permettre un large rassemblement pour les municipales de mars 2014 sur la base d’un projet alternatif à gauche sur Lyon et l’espace métropolitain". Mais après avoir "constaté des points de convergence sur ce projet d’une ville solidaire, développant les Services Publics et renforçant la démocratie locale", ils ne sont pas tombés d'accord sur un "rassemblement" en vue du 1er tour des élections municipales.

Appel du pied aux écologistes

Pour l'heure, ils restent "en formation" et précisent qu'ils demeurent "ouverts aux autres forces de gauche qui se retrouveront et voudront débattre avec nous de ces propositions dans une volonté de construction collective d'un nouveau projet pour Lyon". Une autre rencontre a été fixée prochainement tandis que les écologistes avancent de leur côté, ils présenteront demain, mercredi matin, leurs têtes de liste dans les arrondissements.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut