Gérard Collomb
© Tim Douet

Gérard Collomb condamne les "gesticulations" des Identitaires

Gérard Collomb a rappelé que les mouvances de l'ultra-droite demeurent sous étroite surveillance des services de renseignement.

Ce samedi à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a dénoncé les "gesticulations" des Identitaires, qui avaient organisé un important coup de com' quelques heures plus tôt. Dans la matinée, les militants de Générations identitaires s'étaient mis en scène bloquant le site du col de l'Echelle, ce point de passage des routes migratoires entre Italie et France dans le département des Hautes-Alpes. Ils annonçaient vouloir pourchasser les migrants à bord d'un hélicoptère et se filmaient à l'intérieur de l'appareil. "Tomber dans le panneau de ces gesticulations, c'est faire une publicité à une force qui n'en est pas une", a tancé Gérard Collomb dans l'hémicycle.

Le ministre de l'Intérieur a alors été interpellé par Jean-Luc Mélenchon, qui a fait l'objet d'un projet d'attentat de l'ultra-droite l'an dernier. "C'est précisément parce que ce sont des pitres un peu dérangés qu'ils sont dangereux", a déclaré le leader de la France Insoumise, rappelant l'agression homophobe au couteau de Bertrand Delanoë par un déséquilibré il y a quelques années. Le pensionnaire de la place Beauvau lui a assuré que ses "services surveillent avec une extrême attention tous ceux qui font partie de cette mouvance". Mouvance qui s'est largement développée à Lyon ces dix dernières années, alors que Gérard Collomb était aux manettes de la Ville.

Lire aussi : Perrin-Gilbert parle du Gud à Collomb, qui lui répond Brigades Rouges

à lire également
Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu sa décision : l'un des leaders du groupuscule d'extrême droite, Steven Bissuel, est condamné à 20 000 euros d'amende pour "provocation à la haine raciale et à la violence en raison d’une origine ethnique, en état de récidive légale".  En janvier 2015, il publiait sur les pages Facebook et Twitter du GUD le dessin d'une fausse publicité Oasis avec des fruits marqués d'une étoile jaune pour les 70 ans du camp de concentration d'Auschwitz.  
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut