Le mouvement Génération-s organise une action en mémoire des 17.000 « exilés » morts en Méditerranée depuis 2014

Génération-s rend hommage aux morts en Méditerranée place des Terreaux

Le comité lyonnais des jeunes du mouvement Générations-s, lancé par Benoît Hamon, recouvrira la place des Terreaux de sacs mortuaires, pour interpeller sur le sort des milliers de personnes mortes en mer Méditerranée au cours de leur migration vers l'Europe ces dernières années.

"17.000 personnes sont mortes en Méditerranée depuis 2017". Rappelant les tristes chiffres de l'OIM, le comité lyonnais des jeunes du mouvement Génération-s, entend interpeller les Lyonnais sur le sort des personnes noyés en mer lors de leur migration vers l'Europe. "Les Jeunes Génération·s de Lyon seront place des Terreaux pour agir en faveur de l’accueil des exilés·es", fait savoir le mouvement par voie de communiqué. Le rendez-vous est fixé à 15 heures sous les fenêtres de l'hôtel de Ville, où l'ex-ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a repris ses quartiers.

Les militants s'allongeront sur le sol dans un drap blanc blanc, "afin de symboliser les sacs mortuaires dans lesquels reposent les exilés·es mort·es en Méditerranée". "Cette mer est aujourd'hui une immense tombe, ajoute Génération-s. Ainsi, les Jeunes Génération·s souhaitent faire entendre haut et fort, leur attachement à la fraternité et à la solidarité, de même que leur opposition à un néolibéralisme, qui en aggravant les inégalités et la crise écologique accentue les phénomènes migratoires".

Le mouvement s'inquiète enfin de la progression de l'extrême-droite sur le Vieux-Continent. "Cette montée de la haine et la tentation du repli sur soi entraînent la fermeture des frontières et plus généralement le refus d'accueillir sur son sol des femmes, des hommes et des enfants, qui fuient des situations invivables". Le mouvement insiste, "non les exilé·es ne sont pas responsables de la détérioration des conditions de travail et du pouvoir d’achat". "Non assurer un accueil digne ne provoquera pas un "appel d'air"", poursuivent-ils, reprenant le vocable de Gérard Collomb.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut