Nathalie Perrin-Gilbert
© tim douet

Front de Gauche et Gram officiellement unis à Lyon

Un accord entre le Front de gauche et le Gram a enfin été trouvé pour les municipales à Lyon. Les deux partis méneront une liste commune au premier tour des prochaines élections en mars 2014.

Nathalie Perrin-Gilbert ()

© tim douet

Après des semaines de négociations qui ont ainsi pris une tournure positive, le Gram de Nathalie Perrin-Gilbert et le Front de Gauche portée par la communiste Aline Guitard sont tombés d'accord sur l'organisation et le contenu de la campagne municipale qu'ils mèneront conjointement en mars 2014.

"Il y aura une liste de rassemblement des gauches, menée par le Front de gauche et le Gram", affirmait déjà ce mardi matin Renaud Payre, président du Gram dans l'Autre Direct. Des derniers détails devaient se régler. Mercredi, ce fut le cas : les deux composantes de la gauche lyonnaise ont trouvé un accord. Ainsi le parti de gauche, le parti communiste, Ensemble (ex-gauche unitaire) et le gram constitueront cette liste.

Un binôme Aline Guitard et Andréa Kotarac

Armand Creus dans l’émission L’Autre Direct sur Lyoncapitale.fr, le 27 novembre 2013 © Elise Julliard

© Elise Julliard
Armand Creus dans l’émission L’Autre Direct sur Lyoncapitale.fr, le 27 novembre 2013.

Pour mener la campagne, il n'y aura pas de tête de liste, mais, selon nos informations, un binôme représenté par la communiste Aline Guitard et Andréa Kotarac du parti de gauche. Mais le noyau dur de cette liste aux visages multiples reste bien, outre les deux pré-cités, Armand Creus (Ensemble) et Nathalie Perrin Gilbert, membre du Gram.

Le premier devrait être tête de liste dans le 9e arrondissement, NPG gardant la direction de son fief du 1er. "Il n'y aura pas un arrondissement Gram, un arrondissement communiste, mais bien une vraie fusion des candidats", nous confie l'une des personnalités au coeur des discussions.

Le refus des politiques d'austérité et une autre conception de la métropole

Le rassemblement des déçus des mandats de Gérard Collomb, à la gauche du PS, ne se fera donc pas sous l'égide des écologistes qui les premiers avaient lancé un appel au rassemblement. L'union entre Europe Écologie et le Gram n'avait pu être scellée en raison de l'opposition des verts de laisser la mairie du 1er arrondissement à Nathalie Perrin-Gilbert. Le Front de Gauche a dès le début des négociations accepté de laisser la maire d'arrondissement sortante briguer un nouveau mandat.

Les deux partis sont tombés d'accord pour mener une campagne axée sur le refus des politiques d'austérité, une autre conception de la métropole et l'impossibilité de s'allier avec le centre et la droite. "Nous sommes une liste de proposition et non de déception“, précisait mardi matin Renaud Payre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut