Lambert René

Francheville est-elle bien gérée ?

La ville de Francheville, dirigée par René Lambert (PS), n'est pas en excellente santé financière. En l'espace de 5 ans, la dette et les impôts ont augmenté et les investissements ont nettement baissé. Mais un effort a été fait sur le budget famille.

Avec un score de 4,8/10, Francheville n'a pas la moyenne dans notre classement. La faute à des frais de fonctionnement élevés pour une commune de près de 13 000 habitants. La ville est limitée par ces coûts qui l'empêchent d'investir sans pour autant pouvoir réduire sa dette. Ainsi, les investissements représentent seulement 146€ par habitant en 2012, contre 841€ par personne en frais de fonctionnement. Un chiffre que tempère Maurice Guibert, l'adjoint aux finances du maire : "Durant ce mandat, nous avons cherché à maîtriser les dépenses de fonctionnement. Il y a eu une forte augmentation car le domaine de la petite enfance a été pris en charge par la commune, ce qui n'était pas le cas auparavant. Mais les recettes de fonctionnement, elles, ont augmenté".

Quant à la dette, elle représente désormais 672€ par habitant, soit une hausse de plus de 30 %. Un chiffre qui reste bas puisque la moyenne des communes de même strate s'élève à plus de 900€ par habitant. Enfin, les impôts ont augmenté de plus de 100€ par personne à Francheville ces cinq dernières années.

Priorité à la famille

Maire depuis 1989, René Lambert (PS) a choisi d'investir dans le budget famille durant ce mandat. Grâce à la création de la Maison de la Solidarité, le budget par habitant est monté en flèche et atteint désormais près de 1500€ par enfant de moins de cinq ans. Celui alloué à la culture est lui aussi en forte augmentation et passe la barre des 100€ par habitant.

En revanche, le budget éducation, malgré une hausse de près de 15 %, reste faible. Avec moins de 900€ par jeune de moins de 14 ans, il est inférieur à de nombreuses communes telles que Grigny (1 066€) et Chassieu (1 256€). Il en va de même pour la sécurité qui représente seulement 14€ par habitant, un des chiffres les plus faibles du Grand Lyon. Un choix politique, selon Maurice Guibert : " Le taux de délinquance est faible à Francheville, et nous avons choisi de ne pas installer de caméras de surveillance sur la voie publique", explique-t-il.

--> Page suivante : le budget de Francheville à la loupe

Le budget de Francheville à la loupe

Tableau culture et éducation Francheville
Tableau sport et famille Francheville
Tableau action économique et social Francheville
Tableau urbanisme et sécurité Francheville

--> Page suivante : méthodologie

-----

Pour contacter la rédaction : municipales@lyoncapitale.fr

Méthodologie

Nous avons pris les chiffres des comptes administratifs 2007 et 2012 de la commune pour calculer les évolutions. Pour obtenir la note générale de bonne gestion, nous avons établi une moyenne selon six critères* :

  • les dépenses réelles de fonctionnement par habitant
  • le produit des impositions directes par habitant
  • les dépenses d'équipement brut par habitant (= les investissements)
  • l'encours de la dette par habitant
  • les dépenses de personnel / dépenses générales
  • l'encours de la dette / recettes réelles de fonctionnement

A titre d'exemple, chaque habitant de Francheville doit 673€ pour rembourser la dette et rapporte à la ville 573€ au titre des taxes et impôts locaux.

Tous les critères n'apparaissent pas par souci de compréhension des tableaux. Les résultats complets des 12 principales villes de l’agglomération sont disponibles dans le numéro de janvier 2014 de Lyon Capitale. Nous avons choisi de confronter ces chiffres à ceux de trois municipalités de gauche et de population proche, Givors, Grigny et Chassieu, en gardant Lyon comme ville-témoin.

* Pour la ville de Chassieu, seuls les quatre premiers critères ont été retenus, les deux derniers ne nous ayant pas été communiqués.

à lire également
La campagne pour l'élection métropolitaine de 2020 pourrait bien monter d'un cran ces prochains jours à Lyon. L'actuel président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld devrait lancer sa campagne le 16 octobre, "quoi qu'il arrive". 
d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut