Etienne Blanc © Antoine Merlet

Étienne Blanc présente son plan pour verdir Lyon

Pour faire baisser la température des places lyonnaises, Étienne Blanc a dévoilé, ce mercredi, son projet de canopée urbaine. Le candidat de la droite promet une solution pragmatique à un coût raisonnable.

Fraîchement converti à l'écologie, Étienne Blanc, le candidat de la droite aux élections municipales de Lyon, a présenté ce mercredi son plan d'urgence pour lutter contre les îlots de chaleur qui se forment sur les places lyonnaises. En s'appuyant sur des nouvelles technologies peu gourmandes en arrosage, il veut créer des canopées pour mettre à l'ombre la plupart des grandes places de la ville. Ce mercredi, il a présenté, à la presse et en réalité virtuelle, le visage qu'il veut donner à la place des Terreaux qu'il considère comme la plus chaude de Lyon. "La rénovation de cette place va coûter six millions d'euros et elle sera toujours aussi minérale. Avec cette somme, nous pouvons faire des canopées qui apporteront 30 000 m2 d'ombre", promet Étienne Blanc. Aux côtés de Pascal Blache, le maire du 6e arrondissement qui s'est rallié à sa candidature, le premier vice-président de la région a vanté une solution pragmatique qui consiste à installer des bacs de plantes grimpantes, jusqu'à 5 mètres, pour créer une sorte de canopées. "A Lyon, le métro est peu profond et sur certaines places il y a des parkings souterrains. Il est donc difficile de planter des arbres en pleine terre. Je ne voulais pas présenter un énième programme chimérique avec une solution très chère qui ne se fera pas. Seul un projet soutenable pourra se faire", plaide Étienne Blanc.

500 000 arbres

Le concept présenté ce mercredi place des Terreaux aurait vocation à être étendu à une dizaine de places  : Bellecour, Comédie, Gros Caillou, Grange Blanche ou à la Part-Dieu. Les pots de canopée seraient aussi disséminés dans les écoles lyonnaises. Ce dispositif, le candidat de la droite veut aussi l'étendre aux particuliers avec l'objectif de planter 500 000 arbres ou arbustes sur le mandat. "Nous voulons créer la plus grande canopée urbaine au monde", proclame Étienne Blanc. À défaut d'endiguer le réchauffement climatique, le plan dévoilé par le binôme Blanc-Blache veut en adoucir les conséquences au quotidien. "Apaiser la ville, ce n'est pas une option, c'est une obligation", assène le maire divers droite du 6e arrondissement.

2 commentaires
  1. val - 19 septembre 2019

    récupérer le vert avec le blanc c'est trop gros pour passer 🙂

  2. vieux caladois - 19 septembre 2019

    Nous voulons créer la plus grande canopée urbaine au monde", proclame Étienne Blanc. …...c'est une blague ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut