Hervé Mariton
Hervé Mariton © T. Samson/AFP

Election de Millon avec le FN : “une erreur” selon Mariton

Selon le député UMP de la Drôme (candidat à la présidence de l’UMP), l’élection de Charles Millon en 1998 à la tête du conseil régional avec l’appui des voix du FN était une erreur. “On avait pensé qu’on pourrait recevoir les voix sans rien devoir”, explique-t-il.

Candidat à la présidence de l'UMP, Hervé Mariton fut un temps vice-président du conseil régional Rhône-Alpes. Un poste qu'il avait occupé après avoir été élu sur les listes de Charles Millon en 1998. Le président UDF avait pu accéder à ce poste grâce au soutien des voix du Front national. Une alliance qu'Hervé Mariton, interrogé sur France Inter, estime désormais avoir été "une erreur".

"C'était une erreur et ce serait une erreur de faire la même chose aujourd'hui", tranche-t-il, plutôt mal à l'aise. "C'était un choix impossible et inutile", reconnaît le député de la Drôme, qui assure qu'il n'y avait pas d'accord de programme. "À l'époque, on avait pensé qu'on pourrait recevoir les voix sans rien devoir", explique Hervé Mariton.

Pas d’alliance avec le FN... ni avec le PS

S'il ne veut pas voir d'alliance entre l'UMP et le PS dans les futures élections pour faire barrage au FN, Hervé Mariton se refuse également à un rapprochement avec le parti de Marine Le Pen. Parti avec lequel il défend une vision différente, notamment en termes d'immigration, explique-t-il : "Nous, à l'UMP, nous voulons une politique d'immigration ferme, avec des critères objectifs, numériques, selon les pays de provenance. Une immigration choisie (…) Sur ce sujet, le Front national pratique l'insulte à l'égard des personnes. Le Front national a une position méprisante à l'égard des individus. Moi, je suis capable d'avoir une vision très ferme de la politique migratoire que l'on doit avoir, et en même temps de respecter les hommes."

3 commentaires
  1. bruitdevert - lun 17 Nov 14 à 16 h 10

    Non pas une erreur, un faute grave plutôt.

  2. LyobRebelle - lun 17 Nov 14 à 23 h 38

    La vache, - 16 ans la polémique. Retour vers le passé

  3. ERDE - mar 18 Nov 14 à 14 h 40

    C'est marrant cette faculté d'oubli du politique...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut