Gérard Collomb, le maire de Lyon, en compagnie de la députée Blandine Brocard, a reçu une délégation de manifestants favorables au remboursement de l’homéopathie.

Déremboursement de l'homéopathie : Gérard Collomb veut de nouvelles études

Le maire de Lyon a annoncé ce vendredi dans un communiqué qu'il allait saisir la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour “qu’aucune décision ne soit prise sans étude complémentaire de santé publique permettant aux parties en présence de faire valoir leurs arguments”.

Une manifestation de soutien à l'homéopathie organisée notamment par des salariés de l'entreprise Boiron et des professionnels de santé a eu lieu ce vendredi midi à Lyon devant l'hôtel de ville. Une manifestation organisée alors que la Haute Autorité de Santé a préconisé le déremboursement de l'homéopathie. 

Gérard Collomb a reçu une délégation de manifestants “composée de médecins, pharmaciens, sages-femmes, de représentants et organisations syndicales de l’entreprise Boiron, en présence de Blandine Brocard, députée LREM du Rhône (favorable au remboursement de l’homéopathie). Le Groupe Weleda, autre acteur du secteur, était également présent. Ensemble, ils ont remis au Maire de Lyon une pétition signée par 1,136 million de personnes à ce jour”, a déclaré la municipalité.

Au cours de la réunion, chacun a pu exposer les risques que le non-remboursement de l’homéopathie ferait peser sur l’exercice de leur profession et sur l’emploi. Sont concernés 1800 salariés en direct et environ 2500 entreprises sous-traitantes”, a ajouté la ville de Lyon. 

Gérard Collomb s'est engagé auprès d'eux “à saisir la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour qu’aucune décision ne soit prise sans étude complémentaire de santé publique permettant aux parties en présence de faire valoir leurs arguments”. “Car cette médecine est utilisée par de nombreux Français (plus de la moitié des Français, 58 %, déclare avoir déjà eu recours à ces médicaments) et intervient en complémentarité d’autres traitements allopathiques”, a précisé la ville de Lyon.

Gérard Collomb, soucieux de l’avenir de l’entreprise Boiron, a rappelé que ce fleuron industriel lyonnais était une entreprise exemplaire qui a toujours été à l’avant-garde de la promotion sociale de ses salariés”, conclut cette dernière. 

Pou rappel, dans un compte-rendu détaillé publié ce vendredi, la Haute Autorité de Santé a préconisé le déremboursement de l'homéopathie par l'assurance maladie, estimant son “efficacité”, “insuffisante”. Ainsi la HAS base son avis sur : “de l’absence de démonstration d’efficacité (en termes de morbidité et/ou de qualité de vie) des médicaments homéopathiques dans les affections/symptômes pour lesquels des données ont été retrouvées dans la littérature (données non significatives et/ou faiblesses méthodologiques ne permettant pas de conclure à la supériorité par rapport au placebo ou à un comparateur actif ou absence de comparaison aux comparateurs cliniquement pertinents)”, mais aussi : “de l’absence de gravité de certaines affections ou symptômes bénins, spontanément résolutifs pour lesquels il n’existe pas de besoin médical identifié et dont le recours aux médicaments (dont l’homéopathie) n’est pas nécessaire”.

La HAS préconise le déremboursement de l'homéopathie

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut