Coup de tonnerre sur le Grand Stade

Les commissaires enquêteurs indépendants mandatés par le Tribunal Administratif ont rendu un avis défavorable au projet OL Land, destiné selon eux à permettre à l’OL de réaliser des “plus-values indécentes” au regard de l’argent public investi, estimant même que cela relève de “l’abus de biens sociaux”. Gérard Collomb entend malgré tout poursuivre le projet.

48 heures après avoir découvert l’avis défavorable rendu par les commissaires enquêteurs sur la révision du PLU (plan local d’urbanisme) pour réaliser le Grand Stade à Décines, Gérard Collomb, président du Grand Lyon, avait encore les yeux écarquillés. Comme sous le choc de la violence du document remis par le commissaire enquêteur. “C’est du petit lait”, glissait Béatrice Vessillier, conseillère communautaire Verte et opposante au projet. “Ca fait plaisir de se sentir entendus”, se réjouissait le binôme UMP de l’Est lyonnais Philippe Meunier-Michel Forissier, lui aussi farouchement contre la venue de l’OL sur leur territoire.

Dans son argumentaire, les commissaires enquêteurs reprennent une partie des idées avancées par les anti-OL Land à Décines. “Même Carton Rouge (une association d’opposants, ndlr) n’était pas allé aussi loin”, s’est inquiété Gérard Collomb. Jean-Paul Bret, croisé dans les couloirs, n’en revenait toujours pas : “ce sont des propos qui relèvent du réquisitoire”. Au sein du groupe Les Verts, on admet même avoir appris quelques infos. Et pour cause, le rapport démonte point par point l’OL Land tel qu’il est actuellement présenté.

Des terrains bradés

En premier lieu, les commissaires enquêteurs évoquent “deux problèmes incontournables” pour la desserte du site : “la saturation de la Rocade Est” et “l’absence d’un vrai transport lourd”. Pour eux, les solutions proposées (tramway et parc relais) sont “très compliquées et d’une fragilité extrême”. Ils pointent surtout leur coût, 180 millions d’euros, à leurs yeux “nettement sous-évalué”et “d’une absence quasi-totale d’utilité pour les habitants des communes concernées” puisque ces moyens de transport ne serviront “qu’à la desserte du stade”. Ils jugent donc “totalement totalement inacceptable que des kilomètres de voirie, des milliers de places de parking et deux stations de tramway financés par l’argent public ne servent que huit jours par an, en temps cumulé, et au seul profit du groupe privé qui exploitera le stade”. Les voies de bus en site propre qui relieront Eurexpo au stade du Montout relèveraient même pour eux “au minimum de la Cour des Comptes, voire de l’abus de biens sociaux”.

Le rapport égratigne aussi la construction économique du projet. Suspectant fortement “que les terrains du Montout appartenant à la collectivité soient destinés à être bradés au club lyonnais (...), ouvrant ainsi la voie à d’indécentes plus-values au regard des efforts consentis par la collectivité”.

Collomb continuera à avancer

Gérard Collomb s’est défendu en dénonçant le ton partial d’un rapport qui fait la part belle aux opposants. Le président du Grand Lyon a maintenu son cap : “nous continuons à avancer”. Si cet avis ne le fait pas dévier, c’est aussi parce qu’il n’est que consultatif - le maire a fait remarquer que Barre était passé outre l'avis des commissaires sur la Cité Internationale - et qu’il vient sanctionner une révision du PLU pour l’heure abandonnée. “Cet avis montre une forme d’aveuglement de Gérard Collomb”, regrette un vice-président socialiste.

à lire également
54 commentaires
  1. Chlorophyle - 27 avril 2010

    Encore une fois, voici un sujet sur lequel on voit une nette différence entre Ecologistes et PS. Jusqu'à présent, Collomb cherche à imposer ses projets sans écouter ses partenaires. Espérons qu'après tant de revers, il aura la sagesse de faire machine arrière et abandonner ce projet délirant. L'argent public sera plus utile ailleurs (par exemple sur un vrai projet ambitieux pour la rue Garibaldi, car pour le moment, c'est du foutage de gueule !). Quant à la droite, elle ne sort pas indemne de l'aventure : entre les positions nationales de l'UMP et quelques élus locaux qui y sont opposés, le grand écart est manifeste !

  2. Chlorophyle - 27 avril 2010

    @Jérôme ManinAccepter de travailler au sein d'une même majorité nécessite en effet d'assumer d'être une 'composante' de ces majorités.Preuve en est que ça ne nous empêche nullement de conserver nos propres positions. Lorsqu'elles sont divergentes de celles du PS, nous savons les faire connaître.C'est ce qui semble d'ailleurs gêner les Collombophiles les plus farouches (espèce en voie de disparition, faut-il imaginer une réserve autour de la place des Terreaux?)... Heureusement que le travail est plus aisé avec d'autres 'composantes' de cette majorité, y compris socialistes.En attendant, sur ce dossier comme sur pas mal d'autres, nous proposons des solutions écologistes qui ne sont ni celles du PS, et encore moins celles de la droite. Attendons de voir qui les lyonnais vont décider de soutenir lors des prochains scrutins.

  3. pilou - 27 avril 2010

    les verts commencent à sérieusement casser les pieds. Vous prenez pour plus important que vous êtes. Tous ces verts qui dénoncent les décisions de collomb, c'est bizarre mais quand il a s'agit de se faire élire et toucher son salaire à la fin du mois, cela ne vous pas dérager le programme de collomb, alors que le projet du stade était écrit noir sur blanc dans le programme de collomb. N'oubliez pas que vous avez été élue sur une liste socialiste, et non l'inverse

  4. Yvan, de Lyon - 27 avril 2010

    Certains commentateurs, diffuse le message suivant: 'le grand stade sera construit, car ce rapport concerne un PLU, qui n'existe plus...'Comment expliquer l'étonnement et inquiétude, des principaux intéressés, si ce rapport n'avait aucun impact sur la construction de ce stade ?!La justice, en l'espère le Tribunal Administratif peut tout de même empêcher l'engagement de dépenses publique ?!Dépenses organisées, par des élus débordant d'égo, qui on des communautés d'intérêts incompatible avec leurs mandats ?! Bravo et merci aux associations, d'agir pour le bien de la collectivité !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut