Gérard Collomb en meeting à Villeurbanne
© Tim Douet

Collomb “fait campagne en pleine menace terroriste” pour deux élus LR

Alors que Gérard Collomb est ce jeudi à Lyon pour faire campagne pour En Marche dans les 7e et 13e circonscriptions (candidates Anissa Khedher et Danièle Cazarian), Alexandre Vincendet et Philippe Meunier, leurs deux adversaires LR, ont critiqué le choix de Gérard Collomb de “faire campagne en pleine menace terroriste”.

Dans un communiqué commun, Alexandre Vincendet et Philippe Meunier se sont émus du déplacement à Lyon ce jeudi de Gérard Collomb pour soutenir leurs deux adversaires respectives : les candidates En Marche Anissa Khedher et Danièle Cazarian. "À l’heure où tous les pays d’Europe sont frappés par le terrorisme, à l’heure où la menace n’a jamais été aussi importante, le ministre de l’Intérieur, numéro deux du Gouvernement, s’offre un déplacement de campagne pour accompagner et soutenir deux candidates", écrivent les deux candidats Les Républicains qualifiés pour le second tour dans les 7e et 13e circonscriptions du Rhône. Ils considèrent que "M. Collomb mobilise à cette occasion un dispositif policier très important pour ces déplacements, qui pourrait sans doute être affecté à la protection de nos concitoyens".

“Gérard Collomb joue les guides de luxe pour deux candidates qui ne connaissent pas nos territoires”

D'un point de vue plus politique, Alexandre Vincendet et Philippe Meunier regrettent que "Gérard Collomb joue les guides de luxe pour deux candidates qui ne connaissent pas [leurs] territoires". “Nous espérons qu’il parlera aussi à leur place étant donné qu’elles ne souhaitent jamais s’exprimer, surtout face à un contradicteur", ironisent-ils en référence aux débats d'entre-deux-tours refusés par les deux candidates LREM. Avant le dîner de rupture du jeûne du ramadan, auquel Gérard Collomb participera ce jeudi soir à la grande mosquée de Lyon, le toujours maire de Lyon est actuellement à Vaulx-en-Velin pour soutenir Anissa Kheder ; il se rendra à Genas cet après-midi au côté de Danièle Cazarian. Le choix de ces deux circonscriptions n'est pas anodin puisque ce sont celles où En Marche a réalisé les moins bons scores au premier tour des législatives : 32,08 % pour Anissa Khedher et 33,99 % pour Danièle Cazarian.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut