244183bibliothequemedicis_carrer
@ DR

Collomb en opération promotion chez Elkabbach

Gérard Collomb était l'invité, vendredi 11 mars, de l'émission Bibliothèque Médicis animée par Jean-Pierre Elkabbach et diffusée à partir de 22 heures sur la Chaîne Parlementaire Public Sénat. Intervenant surprenant dans un débat sur la révolution tunisienne, le sénateur-maire de Lyon a eu l'occasion de revenir sur la publication de son livre, sur son soutien à Dominique Strauss-Kahn, et sur ses relations avec le monde arabe.

"Bibliothèque Médicis", une émission en or pour le socialiste qui court les plateaux médiatiques, en promotion pour son livre ''Et si la France s'éveillait...''. Retour sur quelques moments forts de l'intervention du sénateur-maire Collomb, sur fond de citations de Tocqueville. Oui, Gérard Collomb s'est envolé vers la Tunisie, du 20 au 23 décembre dernier, juste avant le début des révolutions. Mais non, lui, n'a pas pris l'avion de Ben Ali. Et confidence pour confidence, l'élu socialiste confirme : personne ne voyait venir les événements qui secouent aujourd'hui encore le monde arabe. Sauf que lui s'est renseigné. Avant. Et en conclut : ''Le régime tunisien a permis la formation des enfants, des jeunes qui sont allés aux lycées et même à l'université. Le problème après, ce sont des débouchés très minces. Les questions sociales sont tout aussi importantes que la démocratie'.'

Question de Jean-Pierre Elkabbach : "Que peut faire la France pour la Tunisie ?". ''Que les chefs d'entreprise français aillent à nouveau investir, que les touristes aillent en Tunisie. Que les villes françaises et tunisiennes se jumellent'', répond avec enthousiasme le maire de Lyon. Un accord de jumelage entre Lyon et Tunis, amorcé avant le soulèvement du peuple tunisien, pourrait d'ailleurs être conclu.

S'ouvre le chapitre de la politique intérieure et de l'élection présidentielle de 2012. Collomb candidat. ''Sans rire, M. Collomb ?'' ''Sans rire, M. Elkabbach !'' Si Dominique Strauss-Kahn ne se présente pas, Gérard sera là. ''Il faut qu'il revienne. Pas parce que tout d'un coup je suis tombé amoureux de DSK'', plaisante Gérard Collomb, ''mais parce que du FMI, il voit un peu la situation de la France dans l'Europe, et de l'Europe dans le monde, ce qui peut l'amener à proposer un certain nombre de réformes qui permettraient de sortir la France de la marginalité''.

Le débat sur la laïcité ? ''Si c'est un débat contre l'islam, ce serait une erreur fondamentale. Si on veut faire du débat un outil de laïcisation et de connaissance de l'islam, alors oui ce sera quelque chose de bien'' nuance l'élu socialiste. Et les sans-papiers ? Exemple à l'appui, le maire de Lyon détaille. ''Moi, je suis sans doute en France celui qui construit le plus de logements sociaux. 5000 par an. Sur ce chiffre, 2000 personnes sont mal logées et doivent être relogées. Il me reste un solde de 3000. Si 5000 personnes sans-papiers arrivent, j'ai des bidonvilles, et ce n'est pas digne de l'accueil d'immigrés en France''. Fin de l'intervention Collomb, place au débat sur les révolutions.

Emission "Bibliothèque Médicis", rediffusée mardi 15 mars 2011, à 14h, sur la Chaîne Public Sénat.

à lire également
Pour la première fois depuis le retour de l'ex-ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, Georges Képénékian et David Kimelfeld tiendront une conférence de presse commune à l'hôtel de ville de Lyon. Ensemble, ils feront le point sur la prochaine élection du maire de Lyon. Suivez cette conférence en direct sur Lyon Capitale.
1 commentaire
  1. Martin de Givors - 15 mars 2011

    A l'instar de son ami le Tunisien Ben ALI qui s'est endormi sur ses lauriers sanguinolants, à force de vouloir réveiller la France, Mr. COLLOMB va finir par s'y endormir ...Et s'il s'éveillait enfin à la réalité des problèmes du monde, dont La situation dramatique que vit le Japon, aggravée et amplifiée par des accidents nucléaires d’une gravité extrême, à laquelle nous risquons également à tout instant d’être confronté, et qui vient nous rappeler une triste réalité résultant de choix politiques et économiques criminogènes auxquels seuls les écologistes et leurs élu(e)s n’ont et ne cessent de s’opposer…Tout comme à cette nouvelle folie industrielle de prospection de Gaz de schiste, dont l’exploitation CONDUIRAIT A UNE FUTURE MÉGA CATASTROPHE POUR L'ENVIRONNEMENT, où à Primevère, lorsque je propose à Mr. COLLOMB de signer une pétition réclamant l'annulation, il refuse sous prétexte ''qu'il ne sait pas''...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut