François-Noël Buffet
© Tim Douet

Chauffage : "sécurité juridique du Grand Lyon mise en péril"

Le sénateur maire UMP d'Oullins réagit à l'annulation, lundi, par le Tribunal administratif de Lyon du choix du délégataire dans le marché du chauffage urbain (lire ici). Il rappelle son vote contre, lors du conseil communautaire de septembre. "25 ans d’attribution de délégation semblait en effet une durée hors d’usage, l’excuse du montant des investissements n’étant, à notre avis, pas suffisante, d’autant que cet investissement était conditionné au fait de ne pas avoir de recours en justice", explique-t-il dans un communiqué, regrettant que "l’offre la plus chère ait été retenue", en l'occurrence celle du groupement Dalkia France, Idex Énergies et CDC Infrastructures.

"Après le Grand Stade ou encore le marché de collecte des ordures ménagères, nous regrettons une fois encore que la sécurité juridique des dossiers du Grand Lyon soit mise en péril par une analyse des offres non conforme aux critères établis ou des choix d’attribution très risqués", ajoute François-Noël Buffet.

1 commentaire
  1. Marine - mar 22 Oct 13 à 18 h 41

    Donner le pouvoir à un SEUL HOMME pour des dossiers aussi importants tant en durée qu'en prix, ce n'est pas normal. Que ce soit le dossier de l'eau, du chauffage ou des TOM. Trop d'argent en jeux, de pouvoirs, de passe-droits. Trop de copains/copines.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut