Audaces n'aura pas d'élus

Il n'y aura pas d'élus de la "gauche de la gauche" Audaces dans les conseils d'arrondissement du 1er et du 3e arrondissement. Dans notre numéro de mardi 11 mars, nous écrivions effectivement que Sophie Divry dans le 1er et Gilbert Dumas dans le 3e avait un siège. Erreur ! Seule la mairie de Lyon avait vu juste dans les calculs complexes de la loi électorale "PLM" (pour Paris-Lyon-Marseille, c'est-à-dire les villes où il y a des arrondissements). Mais mercredi matin les services de la préfecture et du ministère de l'Intérieur avaient rectifié le tir et publiaient les chiffres officiels des élections en parfaite application de la loi PLM. Ainsi dans le 1er arrondissement, avec 58,6 % des voix, la liste de Nathalie Perrin a récolté 93 % des sièges, à savoir 13 sièges sur 14. Ce qu'on appelle une prime majoritaire "à la soviétique". "Cela veut dire que les citoyens de Paris-Lyon-Marseille sont moins bien représentés que dans les autres villes", a commenté, amère, la tête de liste Audaces, Sophie Divry. "Tout le monde parle de démocratie participative. Mais il faudrait commencer par améliorer la démocratie représentative et la place de l'opposition".

à lire également
La banlieue cossue de Lyon est, elle aussi, impactée par les effets indésirables du dynamisme de la métropole de Lyon. Les problématiques sont nombreuses à quelques mois des municipales et aussi métropolitaines, où plusieurs figures vont sans doute viser la circonscription métropolitaine.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut