Alain Touleron : "Bernard Rivalta a une gestion autoritaire, mais il est compétent"

Alain Touleron (Gauche alternative, écologique et citoyenne), adjoint au maire de Vaulx-en-Velin, conseiller de la communauté urbaine de Lyon.

Soutenez-vous le prolongement du métro à Oullins ?
Non. Je me suis abstenu à ce sujet lors de l’adoption du plan de mandat, il y a deux ans. Ca ne me semble pas être la priorité absolue dans l’agglomération. En plus, cela représente une part très importante du budget d’investissement. Ce qui ralentit d’autres programmes comme la généralisation des sites propres.

Soutenez-vous l’extension du tramway T2 jusqu’à Eurexpo ?
Je n’ai pas voté « contre » mais je pense que ce n’est pas un projet prioritaire. C’est vrai que cela permettra de desservir des zones urbaines. Mais, en fait, ce n’est pas vraiment l’objectif principal. Derrière cette ligne, il y a la question de la desserte du Grand Stade à Décines. J’aurais préféré que l’on se focalise sur des lignes bondées et engluées dans la circulation comme la C3 (qui relie la Gare Saint-Paul à Vaulx-en-Velin).

Soutenez-vous la politique tarifaire du Sytral ?
Non, pas vraiment. Je souhaiterais que l’on puisse faire un effort particulier sur la tarification sociale. Mais aussi que la part de l’usager baisse. Des promesses avaient été faites, lors du Grenelle de l’Environnement, en faveur d’une participation de l’État. Mais nous n’avons rien vu venir.

Soutenez-vous la procédure de sélection, dite du juste prix, utilisée sur les marchés publics liés à la phase 2 du T4 ?
Oui, car je n’ai pas la preuve que la procédure était anormale. Mais je n’ai rien à dire car je ne fais pas partie de la commission d’appels d’offres. De toute façon, aujourd’hui, dès qu’une entreprise est évincée, elle attaque…

Soutenez-vous la nouvelle méthode, mise en place lors du plan de relance, qui vise à ne plus faire voter l’attribution des marchés en séance publique ?
Oui, dans la mesure où il s'agit d'une politique conjoncturelle. Il y a moins de transparence, c'est sûr. Mais cela nous a permis de financer des travaux que nous n'aurions pas pu financer autrement. De toute façon, ce n'est pas voué à durer.

Soutenez-vous la politique sociale menée par Keolis ?
Non, pas vraiment. J’ai toujours entendu dire que le climat social était tendu, avant même l’arrivée de Keolis. Mais ils nous avaient promis qu’ils seraient ouverts à la négociation. Visiblement, ça reste conflictuel.

Soutenez-vous la décision de Bernard Rivalta et de Georges Barriol de ne pas rembourser leurs indemnités ?
Non, je ne soutiens rien. Je n’ai pas de parti pris, car cela me semble très compliqué. Mais cette affaire cache les vrais débats.

Souteniez-vous le choix de recruter Thomas Collomb au poste de conseiller sécurité du Sytral ?
Étais-ce vraiment habile ? Je ne le crois pas. Mais, là encore, cela fait partie des affaires qui ne m’intéressent pas.

Soutenez-vous le maintien à son poste de Bernard Rivalta ?
Oui, je n’ai pas lieu de le contester. C’est quelqu’un qui a une gestion autoritaire, mais qui est compétent.

à lire également
Si la grève des cheminots ne doit reprendre que mardi soir, le trafic des TER en Auvergne-Rhône-Alpes sera perturbé ce lundi. Les TGV et les intercités ne devraient pas connaître de perturbations. Si le trafic s'effectuera au rythme habituel pour les TGV de l’axe Sud-Est et les intercités, les TER connaîtront eux des perturbations ce […]

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut