Thierry Braillard : “le Premier ministre bloque l’OL Land”

Podcast. L’actualité politico-sportive lyonnaise est chargée cette semaine et Thierry Braillard, adjoints aux Sports de la Ville de Lyon, revient sur trois dossiers : Run in Lyon (le remplaçant du marathon de Lyon), feu le GPTL et l’OL Land. Sur le Grand Stade, Thierry Braillard accuse le gouvernement de ralentir le projet : “François Fillon garde sous le coude le projet de décret qui doit donner l’intérêt général au projet”. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Gérard Collomb
Après l'annonce de sa candidature aux élections municipales à Lyon en 2020, ce lundi, Gérard Collomb a assuré qu'il demeurerait ministre de l'Intérieur à part entière jusqu'à l'été prochain. Un position difficilement tenable, selon ses opposants politiques. D'autant que l'ex (et futur ?) maire de Lyon semble déjà concentré sur son retour. 
10 commentaires
  1. jerome manin - 23 septembre 2010

    François Fillon sait que Thierry Braillard est le centre du monde.

  2. lyonnais - 23 septembre 2010

    A notre Centurion Braillard :C'est dûr d'être un adjoint d'un très, très... mauvais !!Et vous le savez, alors pourquoi ne pas changer de côté ??? Il n'y a pas de honte.Monsieur le centurion, ne parlez pas en l'air en disant que c'est parceque Eurexpo n'a pas de tram que les salons partent. Pour qu'il reste il aurait été fallut qu'il y ai une liaison directe avec la Presqu'île (notre centre ville)comme cela se fait dans toutes métropoles intelligentes.L'erreur vous la connaissez, centurion Braillard.

  3. jm calther - 23 septembre 2010

    Dés que Braillard parle, Manin braille.

  4. jerome manin - 23 septembre 2010

    @Jm calther. C'est joli de plus Thierry Braillard est un sujet de moquerie inépuisable et chacune de ses interventions le brouillon d'un vaudeville idéologique... Pour ce qui est du braille, j'ai beaucoup perdu.

  5. Lumière - 24 septembre 2010

    @ Ma-nain :quand on a soutenu Lévy et Perben, on a l'habitude d'être la source de moqueries inépuisables, je sais, mais de là à entrer dans une phase paranoïaque...

  6. Battling - 24 septembre 2010

    Si même Fillon n'ose déclarer le projet d'intérêt général ..... MdrCertains ont eu moins de scrupules a organiser en grande assemblée la promotion des intérêts privés par délibération. Pour mémoire.

  7. Patrick - 24 septembre 2010

    Sur le fond, Monsieur BRAILLARD reste sur la ligne collombiste de l'entêtement à faire un stade là où, de toute évidence, il ne pourra pas être construit...errare humanum est, perseverare diabolicum.Sur la forme, il est agréable d'avoir à écouter un homme de la gauche lyonnaise éduqué et démocrate : cela change des vociférations et autres insultes énoncées par la majorité municipale contre ce site internet.

  8. jerome manin - 24 septembre 2010

    Il y a plus de monde rassemblé lors d'un match de l'OL que pour une manifestation contre le gouvernement, alors la gauche va dans le sens de ses intérêts locaux, Gérard Collomb l'a compris et Thierry Braillard essaye de suivre.

  9. Yvan, de Lyon - 24 septembre 2010

    C'est le sccop de l'année ! mdr

  10. jerome manin - 24 septembre 2010

    @Yvan, de Lyon. Non, la Braillarditude n'est pas un scoop.

  11. Collombitude - 27 septembre 2010

    Que Gégé ne se plaigne pas, il a obtenu, le vote de l'article 28 de la loi sur le tourisme pour que les stades privés soient déclarés d'intérêt général, ceux qu'il villipende l'ont bien aidé, il va obtenir des ordonnances adaptées à la création de son stade,il se fout pas mal des 3 avis négatifs des commissaires enquêteur, il se fout des protestations légitimes des opposants. Où classer ce socialiste, chez Staline, chez Sarko ? En tout cas sa politique avec son pot Crédoz, n'a rien de socialiste, mais n'ai-je pas tout compris? le socialiste doit encore être en train de se rénover? L'attitude de la gauche dans cette affaire est scandaleuse, soutenir des intérêts privés au détriment du bien être des populations, c'est avoir une conception très curieuse de l'intérêt général. A vouloir utiliser les mêmes méthodes que Sarko, le PS n'est pas prêt de s'en sortir, c'est son problème, tout ceci favorise bien sûr le vote pour les extrêms et l'abstention, on l'a vu à Décines!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut