Référendum suisse : “L’argent, oui, mais les Européens non”

La députée européenne du Grand Sud-Est, Sylvie Guillaume (PSE), s'insurge, ce lundi matin, contre le résultat du référendum suisse sur l'immigration.

"C’est la victoire de l’UDC, parti anti-européen, populiste et anti-immigrés, au terme d’une campagne haineuse", juge la députée. En conséquence, "le gouvernement fédéral – qui joue avec le feu depuis plusieurs années sur les questions de migrations –, devra faire une proposition qui limitera les contingents de citoyens ressortissants des pays de l’Union européenne sur le territoire suisse".

"Cette décision est un gâchis, un immense retour en arrière, estime Sylvie Guillaume. Elle aura des conséquences sur les relations entre l’Union européenne et la Suisse, qui devra alors dénoncer l’accord de libre circulation de 1999. Parallèlement, tous les autres accords bilatéraux conclus et en débat doivent en toute vraisemblance tomber, ce qui ne manque pas d’interroger sur la manière dont la Suisse envisage les échanges économiques et commerciaux avec ses voisins", ajoute l’eurodéputée. "Le message de la Suisse est aussi clair qu’inacceptable : “L’argent des Européens, oui, mais les Européens, non” ", conclut l'eurodéputée lyonnaise.

à lire également
Police Fourgon Tim
Sept membres d’un réseau criminel d’immigration illégale ont été mis en examen à Lyon. Ils sont soupçonnés d’avoir permis l’entrée illicite de plusieurs milliers de citoyens pakistanais, indiens et bangladeshis en Europe. Ils auraient empoché... 1 million d'euro dans l'affaire.
1 commentaire
  1. Sophie_Lyon - 10 février 2014

    C'est un référendum idiot; les immigrés devraient prendre les suisses au mot et les laisser se débrouiller avec leurs nationaux qui sont notoirement insuffisants pour faire vivre l'économie du pays. Qu'ils ferment donc leurs frontières, on va rire ! J'ai été chargée de mission en Suisse il y a deux ans, impossible de travailler correctement, ils ne veulent même pas parler anglais dans l'entreprise ou co existent plusieurs nationalités, il faut parler suisse allemand, même pas allemand !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut