Nathalie Perrin-Gilbert Autre Direct 6 novembre 2015
© Tim Douet

Pacte de cohérence métropolitain : l’alerte de Nathalie Perrin-Gilbert

Adopté le 12 octobre 2015 par 44 des 59 membres de la conférence métropolitaine, le pacte de cohérence métropolitain fixe le cadre général des relations entre la métropole et les différentes communes.

“Un kidnapping démocratique”. C'est en ces termes que les élus du 1er arrondissement qualifient le pacte de cohérence métropolitain (PCM) qui doit être soumis à l’avis du conseil municipal le 16 novembre. “A aucun moment dans le document l’arrondissement n’apparaît”, s’indigne Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er. “La parole citoyenne des habitants est confisquée”, s'offusque l'élue.

La maire du 1er a lancé une alerte politique mercredi soir en refusant de siéger à son conseil d’arrondissement. Un acte politique fort pour montrer son désaccord avec la non-consultation des arrondissements primordiale à la construction métropolitaine. Pour Nathalie Perrin-Gilbert, “ne pas prendre en compte les arrondissements dans le PCM, c’est remettre en cause le principe de représentation démocratique de la ville et le principe d’égalité devant le suffrage adopté par le Conseil constitutionnel”.

Une représentativité “diluée”

La maire dénonce un rapport de 1 à 100 : “Une seule voix va représenter 500 000 habitants alors que 1 autre émane du suffrage de 5 000 citoyens, la représentation des habitants sera de ce fait diluée.” Selon les élus, réinsérer les arrondissements dans le dialogue pourrait rétablir l’égalité devant le suffrage.

Nathalie Perrin-Gilbert est claire : elle veut tenir ses engagements auprès de ses électeurs. La maire et son équipe vont voter un vœu au prochain conseil d’arrondissement. “Ils vont demander une réflexion sur la bonne échelle de représentation de la proximité, essentielle pour déployer des politiques publiques sur le territoire lyonnais. Le document demande également au maire de Lyon de porter leur demande devant les instances délibératives et exécutives de la métropole.”

La mairie invite ses pairs des autres arrondissements à coopérer pour que les arrondissements puissent se faire entendre dans le PCM.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut