Capture d’écran 2012-05-08 à 12.52.30

Le cœur de la communauté urbaine bat pour Hollande

ANALYSE - Les électeurs du Grand Lyon ont placé François Hollande en tête dans 16 communes, les plus importantes et les plus centrales de la communauté urbaine. 7 communes ont même basculé à gauche par rapport à 2007. 42 communes dont les 2e,5e et 6e arrondissements lyonnais restent à droite, avec parfois des scores écrasants comme à Charbonnières-les-Bains (75 % pour Nicolas Sarkozy).

Lire aussi : Présidentielle, 2e tour : les résultats dans les 58 communes du Grand Lyon.

Les communes qui ont le plus voté Hollande (>65 %) :

Vaulx-en-Velin (71,87 %), Vénissieux (68.82 %), Saint-Fons (67.97 %), Givors (67.42 %).

Les communes qui ont basculé à gauche par rapport à 2007 :

- Bron place François Hollande en tête (53.29 %). En 2007, la commune donnait 53.02 % des voix à Nicolas Sarkozy au 2e tour de la présidentielle.

- La Mulatière bascule à gauche. En 2007, elle donnait 55.73 % des voix à Nicolas Sarkozy. En 2012, elle place François Hollande devant avec 50.34 % des voix.

- Lyon 3e place François Hollande en tête (52.44 %). En 2007, l’arrondissement le plus peuplé de Lyon avait préféré le candidat de la droite auquel il avait donné 54.74 % de ses suffrages.

- Oullins, la commune dont le sénateur-maire est le président du groupe d’opposition au Grand-Lyon, bascule également à gauche. Elle donne 55.05 % des voix à Hollande au deuxième tour . En 2007, elle plaçait Nicolas Sarkozy devant avec 50.46 % des voix.

- Rillieux-la-Pape donne 52.95 % à François Hollande. En 2007, Nicolas Sarkozy y était arrivé en tête avec 53.70 % des voix.

- Saint-Germain-au-Mont-d’Or  : la commune de l’ouest lyonnais est la seule à placer François Hollande en tête dans un océan de communes majoritairement favorables à Nicolas Sarkozy. Ses habitants donnent 50.20 % de leurs voix au candidat socialiste. En 2007, Nicolas Sarkozy était arrivé en tête avec 52.33 % des voix.

- Saint-Priest, la commune la plus étendue du Grand-Lyon bascule à gauche. Elle donne 53.61 % des voix à François Hollande. En 2007, elle avait placé Nicolas Sarkozy devant avec 53.06 % des voix.

Les communes où la gauche a gagné du terrain par rapport à 2007 :

A Lyon 4e, François Hollande (57.31 %) fait 7 points de plus que Ségolène Royal (50.51 %) en 2007. L’abstention augmente de 5 points passant de 13.89 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 18.31 % en 2012.

A Saint-Fons, François Hollande (67.97 %) fait 7 points de plus que Ségolène Royal (60.04 %) en 2007. L’abstention augmente de 5 points passant de 21.28 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 26.21 % en 2012.

A Vaulx-en-Velin, François Hollande (71.87 %) fait 7 points de plus que Ségolène Royal (64.03 %) en 2007. L’abstention augmente de 8 points passant de 21.54 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 29.35 % en 2012.

A Vénissieux, François Hollande (68.82 %) fait 8 points de plus que Ségolène Royal (60.63 %) en 2007. L’abstention augmente de 8 points passant de 21.54 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 29.35 % en 2012.

Les communes qui ont le plus voté Sarkozy (>65 %) :

Saint-Didier-au-Mont-d’Or (75.42 %), Charbonnières-les-Bains (74.80 %), Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (73.62 %), Limonest (73.04 %), Collonges-au-Mont-d’Or (70.62 %), Lissieu (70.23 %), Ecully (67.80 %), la Tour de Salvagny (67.27 %), Cailloux sur Fontaine (66.08 %), Fleurieu-sur-Saône (65.79 %), Sathonay Village (65.59 %), Dardilly (65.46 %).

Les communes où la droite a perdu du terrain par rapport à 2007 :

A Mions, Nicolas Sarkozy toujours en tête perd 7 points par rapport à 2007. Il y a 5 ans il avait réunit 60.12 % des voix contre 53, 86 % cette année. L’abstention se maintient à 15.80 % des électeurs inscrits.

A Décines-Charpieu, malgré le projet de Grand stade mené par une collectivité de gauche, le Grand Lyon, les électeurs ont sanctionné la droite. Nicolas Sarkozy perd 6 points par rapport à 2007. Il y a 5 ans, le candidat de la droite remportait 56.23 % des suffrages, 50.19 % cette année.

Les communes où la droite a gagné du terrain par rapport à 2007 :

A Chassieu, commune également concernée par le projet de Grand stade de l’OL la sanction pour la gauche est sans appel. Le candidat Sarkozy y gagne 7 points par rapport à 2007 à 60.10 % contre 53.06 % en 2007. L’abstention se maintient à 16.10 %.

Les communes où l’écart entre F. Hollande et N. Sarkozy est le plus faible :

A Irigny, François Hollande l’emporte avec 11 voix d’écart sur Nicolas Sarkozy à 50.12 % des voix.

A Neuville-sur-Saône, Nicolas Sarkozy l’emporte avec 5 voix d’écart sur François Hollande à 50.07 % des voix.

A Saint-Germain-au-Mont-d’Or, François Hollande l’emporte avec 6 voix d’écart sur Nicolas Sarkozy à 50.20 %.

A Sathonay-Camp, Nicolas Sarkozy l’emporte avec 21 voix d’écart sur François Hollande à 50.49 % des voix.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut