Capture d’écran 2012-05-08 à 12.52.30

Le cœur de la communauté urbaine bat pour Hollande

ANALYSE - Les électeurs du Grand Lyon ont placé François Hollande en tête dans 16 communes, les plus importantes et les plus centrales de la communauté urbaine. 7 communes ont même basculé à gauche par rapport à 2007. 42 communes dont les 2e,5e et 6e arrondissements lyonnais restent à droite, avec parfois des scores écrasants comme à Charbonnières-les-Bains (75 % pour Nicolas Sarkozy).

Lire aussi : Présidentielle, 2e tour : les résultats dans les 58 communes du Grand Lyon.

Les communes qui ont le plus voté Hollande (>65 %) :

Vaulx-en-Velin (71,87 %), Vénissieux (68.82 %), Saint-Fons (67.97 %), Givors (67.42 %).

Les communes qui ont basculé à gauche par rapport à 2007 :

- Bron place François Hollande en tête (53.29 %). En 2007, la commune donnait 53.02 % des voix à Nicolas Sarkozy au 2e tour de la présidentielle.

- La Mulatière bascule à gauche. En 2007, elle donnait 55.73 % des voix à Nicolas Sarkozy. En 2012, elle place François Hollande devant avec 50.34 % des voix.

- Lyon 3e place François Hollande en tête (52.44 %). En 2007, l’arrondissement le plus peuplé de Lyon avait préféré le candidat de la droite auquel il avait donné 54.74 % de ses suffrages.

- Oullins, la commune dont le sénateur-maire est le président du groupe d’opposition au Grand-Lyon, bascule également à gauche. Elle donne 55.05 % des voix à Hollande au deuxième tour . En 2007, elle plaçait Nicolas Sarkozy devant avec 50.46 % des voix.

- Rillieux-la-Pape donne 52.95 % à François Hollande. En 2007, Nicolas Sarkozy y était arrivé en tête avec 53.70 % des voix.

- Saint-Germain-au-Mont-d’Or  : la commune de l’ouest lyonnais est la seule à placer François Hollande en tête dans un océan de communes majoritairement favorables à Nicolas Sarkozy. Ses habitants donnent 50.20 % de leurs voix au candidat socialiste. En 2007, Nicolas Sarkozy était arrivé en tête avec 52.33 % des voix.

- Saint-Priest, la commune la plus étendue du Grand-Lyon bascule à gauche. Elle donne 53.61 % des voix à François Hollande. En 2007, elle avait placé Nicolas Sarkozy devant avec 53.06 % des voix.

Les communes où la gauche a gagné du terrain par rapport à 2007 :

A Lyon 4e, François Hollande (57.31 %) fait 7 points de plus que Ségolène Royal (50.51 %) en 2007. L’abstention augmente de 5 points passant de 13.89 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 18.31 % en 2012.

A Saint-Fons, François Hollande (67.97 %) fait 7 points de plus que Ségolène Royal (60.04 %) en 2007. L’abstention augmente de 5 points passant de 21.28 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 26.21 % en 2012.

A Vaulx-en-Velin, François Hollande (71.87 %) fait 7 points de plus que Ségolène Royal (64.03 %) en 2007. L’abstention augmente de 8 points passant de 21.54 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 29.35 % en 2012.

A Vénissieux, François Hollande (68.82 %) fait 8 points de plus que Ségolène Royal (60.63 %) en 2007. L’abstention augmente de 8 points passant de 21.54 % des électeurs inscrits au 2e tour en 2007 à 29.35 % en 2012.

Les communes qui ont le plus voté Sarkozy (>65 %) :

Saint-Didier-au-Mont-d’Or (75.42 %), Charbonnières-les-Bains (74.80 %), Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (73.62 %), Limonest (73.04 %), Collonges-au-Mont-d’Or (70.62 %), Lissieu (70.23 %), Ecully (67.80 %), la Tour de Salvagny (67.27 %), Cailloux sur Fontaine (66.08 %), Fleurieu-sur-Saône (65.79 %), Sathonay Village (65.59 %), Dardilly (65.46 %).

Les communes où la droite a perdu du terrain par rapport à 2007 :

A Mions, Nicolas Sarkozy toujours en tête perd 7 points par rapport à 2007. Il y a 5 ans il avait réunit 60.12 % des voix contre 53, 86 % cette année. L’abstention se maintient à 15.80 % des électeurs inscrits.

A Décines-Charpieu, malgré le projet de Grand stade mené par une collectivité de gauche, le Grand Lyon, les électeurs ont sanctionné la droite. Nicolas Sarkozy perd 6 points par rapport à 2007. Il y a 5 ans, le candidat de la droite remportait 56.23 % des suffrages, 50.19 % cette année.

Les communes où la droite a gagné du terrain par rapport à 2007 :

A Chassieu, commune également concernée par le projet de Grand stade de l’OL la sanction pour la gauche est sans appel. Le candidat Sarkozy y gagne 7 points par rapport à 2007 à 60.10 % contre 53.06 % en 2007. L’abstention se maintient à 16.10 %.

Les communes où l’écart entre F. Hollande et N. Sarkozy est le plus faible :

A Irigny, François Hollande l’emporte avec 11 voix d’écart sur Nicolas Sarkozy à 50.12 % des voix.

A Neuville-sur-Saône, Nicolas Sarkozy l’emporte avec 5 voix d’écart sur François Hollande à 50.07 % des voix.

A Saint-Germain-au-Mont-d’Or, François Hollande l’emporte avec 6 voix d’écart sur Nicolas Sarkozy à 50.20 %.

A Sathonay-Camp, Nicolas Sarkozy l’emporte avec 21 voix d’écart sur François Hollande à 50.49 % des voix.

à lire également
Près de 350 pompiers professionnels du Rhône sont en arrêt maladie et reprochent à leur direction de ne pas entendre leur souffrance depuis des mois, voir des années, face au manque d'effectif dans les casernes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut