Collomb, "l'adversaire farouche de l’armement de la police municipale"

Philippe Cochet, le président du groupe Les Républicains & apparentés à la métropole de Lyon et Stéphane Guilland , le président du groupe Les Républicains & apparentés à la ville de Lyon ont adressé leurs "félicitations républicaines" d’usages, et ont définis plusieurs exigences qui incombe désormais au maire de Lyon.

"Même si Gérard Colomb a maintes fois déclaré qu’il ne pourrait jamais abandonner Lyon, ce n’est pas une surprise tant le bruit courrait depuis plusieurs jours et tant il en avait envie ! Si désormais, il aura en charge la sécurité de l’ensemble des Français, nous formulons le vœu qu’il n’oublie pas les Lyonnais et les Grands Lyonnais", ont déclaré les deux élus LR.

"Nous espérons que le nouveau ministre de l’Intérieur aura à cœur de leur apporter des réponses concrètes à la hauteur des enjeux pour notre pays confronté au terrorisme. Nous espérons qu’il lèvera rapidement les doutes sur ses engagements qui peuvent être émis par le fait qu’il fut un adversaire farouche de l’armement de la police municipale et qu’il ne l’a toléré que récemment face à la menace terroriste", ont lancé Philippe Cochet et Stéphane Guilland à Gérard Collomb.

"Demain, il aura toutes les cartes en main pour apporter une solution rapide aux problèmes de délinquance rencontrés sur l’ensemble du territoire national et plus particulièrement de notre agglomération", ont-ils conclu.

1 commentaire
  1. spacelex - mar 30 Mai 17 à 16 h 52

    Je crois même que Perben avait fait campagne sur l'installation de la vidéosurveillance; que GéGé avait parlé de menace pour les libertés individuelles ( en fait, il niait les zones d'insécurité dans SA ville); et qu'à peine (ré)élu il avait fait exploser le nombre des caméras dans Lyon. Les engagements et les promesses à GéGé ...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut