Caluire, Philippe Cochet (UMP) : quitte ou double

Il a fait le ménage à droite, et dans une ville où Sarkozy a obtenu plus de 60 % des voix, n'est pas franchement menacé par la gauche. Il jouera par contre très gros au Grand Lyon. Il a pris de gros risques avec des déclarations assez agressives vis-à vis-des maires divers-droite des petites communes qui ont voté Collomb en 2001, parlant d'une "trahison". Si un homme de droite, pourquoi pas lui-même, est porté à la présidence de la Courly, il aura démontré son influence et deviendra incontournable. Sinon, ses "amis" lui reprocheront fortement une démarche contre-productive.

Participez au débat sur les municipales à Caluire et Cuire

à lire également
Façade du QG de Gérard Collomb à Lyon après le passage de Greenpeace
Ce mercredi matin, la façade du QG de campagne de Gérard Collomb à Lyon a été redécorée par Greenpeace. L'OGN lui demande de s'engager dans la lutte contre la pollution et d'abandonner le projet "écocide" et "climaticide" de l'Anneau des sciences. 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut