Christophe Boudot
© Tim Douet

Boudot s’explique sur son parachutage à Lyon

L’Autre Campagne finit son tour d’horizon du 8e arrondissement de Lyon. Aujourd’hui, nous recevons Christophe Boudot, tête de liste FN dans l’arrondissement comme dans la ville. Il se justifie sur sa candidature lyonnaise après des tentatives à Meyzieu et dans l’Est lyonnais.

Après l'habituel couplet sur le manque de considération des médias et notamment de Lyon Capitale pour sa candidature, Christophe Boudot s'explique sur son parachutage à Lyon après des candidatures à Meyzieu et dans l'Est lyonnais :"Je suis légitime à me présenter où je veux. Il fallait représenter le FN là où il n'y avait pas de candidat. J'ai travaillé cinq ans dans le 8e. Je n'habite pas Lyon, j'habite Limonest. Je suis né à Lyon à la différence des autres candidats."

Christophe Boudot revient aussi sur sa volonté de retirer une subvention de 16 000 euros accordée au CRCM (conseil régional du culte musulman) par souci de laïcité. Il ne prévoit pas, en revanche, de faire la même demande pour les 2 millions d'euros de subventions accordées par la Ville de Lyon à la Fondation pour Fourvière. Financièrement, il promet de faire des économies en faisant des coupes dans les subventions aux institutions et associations culturelles. Il se montre, en revanche, moins prolixe à l'heure de répondre à nos questions sur les niveaux locaux d'imposition.

Concernant la Maison de la danse, projet emblématique de la campagne dans le 8e, il dénonce la volonté de Gérard Collomb de tout centraliser à la Confluence pour "remplir" le quartier. "La Maison de la danse est constitutive de l'identité de l'arrondissement", précise-t-il.

1 commentaire
  1. Jean-Marc Chaffringeon - jeu 13 Mar 14 à 9 h 20

    La laïcité à géométrie variable, ce n'est plus la laïcité. Lorsque que l'on fait l'éloge de celle-ci, il faut être cohérent, sinon on sombre dans un différencialisme qui n'est plus la République. On prépare alors au mieux la segmentation, au pire la guerre civile. Le FN révèle ainsi une nature foncièrement réactionnaire. Décidément, c'est la régression généralisée (le dernier président conseillé par un royaliste..., des socialistes qui jouent avec le devoir de vérité...). Vive la laïcité!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut