Assemblée nationale

60 “nouveaux Thévenoud” en délicatesse avec le fisc

D’après Le Canard enchaîné paru ce mercredi, une soixantaine de députés et sénateurs seraient en délicatesse avec le fisc.

Leurs noms ne sont pas encore connus mais, d'après l'hebdomadaire paru ce mercredi, une soixantaine de parlementaires français, parmi les 925 députés et sénateurs, feraient actuellement l'objet d'un contrôle de l'administration fiscale. L'hebdomadaire les appelle les “nouveaux Thévenoud”, du nom de l'ex-secrétaire d'Etat remercié pour ne pas avoir payé ses impôts.

La Direction générale des finances publiques les contacte actuellement pour établir les corrections nécessaires. Elle s'appuie sur leurs déclarations de patrimoine, désormais obligatoires. "Nombre d'entre eux minimisent leur patrimoine, par négligence ou par calcul, mais sans dépasser les 5 ou 10 % de la valeur réelle. En revanche, ils sont quelques-uns à tenter sciemment de tromper l'Administration", explique un responsable de Bercy au Canard enchaîné. "Après les régulations en cours, ils ne pourraient être qu'une grosse poignée", précise le journal.

Faire défiler vers le haut