Blandine Brocard et Philippe Cochet

5e circonscription : Cochet (LR) vers la sortie

ANALYSE. Député jusque là incontesté de la 5e circonscription du Rhône, Philippe Cochet (26,33 %) a été étrillé par Blandine Brocard, la candidate de La République En Marche au premier tour (45,80 %). Un scrutin qui illustre l'incapacité des Républicains a déjoué le piège Macron

Encore une circonscription où la droite envisageait habituellement les élections sereinement quelque soit la couleur de la vague. Mais la dynamique Macron surpasse toutes les alternances précédemment vue. Et Philippe Cochet, député-maire LR sortant, risque d'en faire les frais. Blandine Brocard, candidate de La République En Marche est en ballottage très favorable. Elle est en tête quasiment partout dans la circonscription. Au premier tour de la présidentielle, Philippe Cochet avait tremblé en découvrant qu'Emmanuel Macron devançait François Fillon dans une commune où il est généralement élu dès le premier tour. Six semaines plus tard, l'effet Macron a gagné les Monts d'Or et le Val de Saône. Blandine Brocard vire en tête dans des communes d'ordinaire bien ancrés à droite. Durant la campagne, elle avait obtenu le soutien d'une petite dizaine de maires des Monts d'Or qui, avant, appuyait Philippe Cochet. Conjuguée à la vague Macron, la stratégie s'avère payante. Philippe Cochet, avec 20 points de retard, en ballottage plus que défavorable. La perspective d'un quatrième mandat s'est brutalement éloignée. Alors qu'il avait prévu d'abandonner la mairie, contraint par le cumul des mandats, il va se rabattre sur sa commune. Pour le patron des Républicains dans le Rhône, c'est un coup d'arrêt que va enregistrer sa carrière politique.

1 commentaire
  1. FEFI - 14 juin 2017

    A-t-il seulement dit une fois qu'il quitterait la mairie s'il était réélu?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut