L’avenue Charles-de-Gaulle, à Tassin © Antoine Merlet
L’avenue Charles-de-Gaulle, à Tassin © Antoine Merlet
Article payant

2020 : les enjeux à Francheville, Tassin, Charbonnières, Ste-Foy, Écully

La densification, les transports, mais aussi ce barrage sur l’Yzeron qui revient régulièrement sur le tapis… Zoom sur les débats qui devraient animer la campagne des municipales dans quatre communes de l’Ouest lyonnais.


À Francheville, le barrage refait surface

C’est un serpent de mer qui ressurgit à chaque élection municipale ou à chaque crue de l’Yzeron. Le syndicat mixte qui gère le cours d’eau, le Sagyrc, porte depuis plus d’une décennie un projet de retenue d’eau pour maîtriser une rivière parfois capricieuse. L’État et la métropole, codécideurs sur ce dossier, suivent leur recommandation. Le barrage se situera à Francheville, une commune qui s’y oppose. Michel Rantonnet (LR) a été élu maire en 2014 en faisant de son refus de dénaturer le paysage un argument face à René Lambert qui soutenait le projet. “Le vallon de l’Yzeron, c’est un parc de 45 hectares que le barrage anéantirait en abattant plus de 3 000 arbres. C’est un projet que l’État et la métropole peuvent nous imposer”, regrette Michel Rantonnet. La commune a pris les devants en intentant une action en justice contre l’État pour non-respect de la loi sur l’environnement. L’enquête publique doit commencer dans les prochains mois et les travaux ne débuteront pas avant 2022. Sur ce dossier, Michel Rantonnet reçoit le soutien des écologistes, qui présenteront pourtant leur liste à Francheville. “La construction d’une butte de 22 mètres de haut impacterait le paysage sans garantir la fin des inondations lors des crues les plus importantes. Nous proposons une alternative avec la création de retenues collinaires et la fin de l’artificialisation des sols en luttant contre les lotissements pavillonnaires en bordure d’Yzeron”, annonce Cyril Kretzschmar, conseiller municipal EELV. L’aménagement est en revanche toujours réclamé par les communes voisines situées en aval de l’Yzeron comme Oullins ou Sainte-Foy, qui sont les plus durement touchées à chaque crue.

À Tassin, le maire contre les promoteurs

Il vous reste 76 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Pour répondre aux collectifs de Lyonnais en colère, Étienne Blanc veut donner plus de moyens à la police municipale en doublant ses effectifs et en recourant massivement à la vidéosurveillance.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut