Gérard Collomb juste après sa réélection comme maire de Lyon, le 5 novembre 2018 © Tim Douet
Gérard Collomb juste après sa réélection comme maire de Lyon, le 5 novembre 2018 © Tim Douet

15 juin 1981 : il y a 38 ans, Gérard Collomb gagnait sa première élection

Entré au conseil municipal en 1977, Gérard Collomb remporte la première élection où il se présente personnellement le 15 juin 1981, il y a 38 ans jour pour jour.

A l'heure où il ferraille en coulisses avec David Kimelfeld en vue de briguer un 4e mandat de maire successif, Gérard Collomb pourra se rappeler un souvenir heureux ce samedi, l'un de ses tous premiers en politique. Il y a 38 ans jour pour jour. Le 15 juin 1981, celui qui est alors simple conseillé municipal âgé de 34 ans était élu député de la 2e circonscription du Rhône, comme le rappellent les archives de Lyon (lire ici). Un territoire qui correspond alors aux 1er et 4e arrondissements de la ville, avant le redécoupage de 1986, qui fera entrer une partie du 2e et du 9e.

Des députés de gauche à Lyon

Fraichement élu président de la République, François Mitterrand avait pris la décision de dissoudre l'Assemblée nationale et provoquer des élections législatives, qui lui ont conféré une large majorité (333 sièges). Une décision de dissolution annoncée pendant l'entre-deux-tours et prévue dans la Constitution comme prérogative présidentielle. En pleine vague mitterrandienne, Gérard Collomb est élu sous l'étiquette PS et succède à Roger Fenech (UDF), cousin de Georges Fenech. Plus précisément, Gérard Collomb arrive second au 1er tour, le 14 juin, dont on connaît le résultat officiel le 15. Il triomphera une semaine plus tard, grâce au report des communistes et de l'extrême gauche, avec 21.862 voix contre 19.870 pour l'UDF. Ailleurs à Lyon, Michel Noir est réélu sur la 3e circonscription et Raymond Barre sur la 4e. Mais l'élection de Gérard Collomb sur la 2e et celle de Marie-Thérèse Patrat sur la 1re marquent un tournant dans le monde politique local, avec l'arrivée de députés lyonnais de gauche.

Chambre haute

Gérard Collomb prend ses fonctions le 2 juillet 1981 et demeurera en poste jusqu'en 1988. Il se présente alors sur la 1re circonscription où il est battu par Bernadette Isaac-Sibille (UDF), mère de l'actuel député Cyrille Isaac-Sibille (MoDem). En parallèle, Michel Noir (RPR) lui succède sur la 2e circonscription. Devenu maire du 9e arrondissement en 1995, Gérard Collomb sera à nouveau battu par Bernadette Isaac-Sibille sur la 1re circonscription aux législatives de 1997. Et c'est à la chambre haute du Sénat qu'il poursuivra ses mandats parlementaires. Elu en 1999, il y siègera pendant 17 ans, en plus de ses mandats exécutifs locaux, avant d'être nommé ministre de l'Intérieur en 2017.

Retrouvez tous les évènements qui ont marqué les 15 juin lyonnais sur le site des archives de Lyon.

à lire également
Les Malheurs de Gégé © Jibé, Lyon Capitale déc. 2019
Ce mois-ci, Gégé, qui manque de mémoire, cherche de l’aide, Jean-Mi joue de malchance... et Jibé convoque toute la galerie avant de refermer son petit théâtre lyonnais dessiné.
1 commentaire
  1. vieux caladois - 15 juin 2019

    tous les Lyonnais doivent se souvenir du chapeau, des moustaches et des lunettes

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut