Véronique Sarselli, le maire de Sainte-Foy-lès-Lyon

"Nous voulons faire de Sainte-Foy-lès-Lyon une terre de trails"

Véronique Sarselli, maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, est l'invitée de 6 minutes chrono. Quand la politique sportive est un élément "fédérateur" sur le "balcon de Lyon".

 

"Nous voyons notre politique sportive comme un élément fédérateur sur le territoire". Après un grand plan d'action sur les piscines et avant le lancement d'un nouveau pôle sportif axé sur les sports de combat et les arts martiaux, pour un peu plus asseoir sa politique sportive, Véronique Sarselli, la maire de Sainte-Foy-lès-Lyon ambitionne de faire du "balcon de Lyon", véritable ville à la campagne, une "terre de trails".

Le week-end des 15 et 16 octobre se tiendra la deuxième édition du Trail de l'Aqueduc qui est, comme l'année dernière, affiche complet depuis plusieurs jours.

Depuis plusieurs années, les courses en pleine nature et semi-autonomie explosent dans la région : entre 250 000 et
350 000 personnes participent à un ou plusieurs des 400 trails organisés, bon an mal an, en Auvergne-Rhône-Alpes. In marché florissant dans la mecque de cette discipline florissante.

Sainte-Foy-lès-Lyon chausse enfin ses running. "Le "vert", c'est plus du quart de la superficie de Sainte-Foy. Nous avons donc un territoire plus qu'adapté à la pratique du trail. "

Un outil de promotion touristique ? "Je n'irai pas jusque là. C'est plutôt quelque chose qui complète une politique sportive très large, qui répond aux attentes de la population."

Au-delà de l'événement en tant que tel, la ville de Sainte-Foy-lès-Lyon a l'ambition de mettre en place des parcours de trails permanents, "c'est-à-dire d'offrir le territoire à chacun". Promettant aussi un autre événement au mois de mai 2023, plus orienté sur les dénivelés. Avis aux amateurs.

 

 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut