Régionales à Lyon : l’abstention est "une alerte absolue" pour Bruno Bonnell (LREM) dans 6 minutes chrono

Bruno Bonnell n’est pas parvenu à atteindre la barre fatidique des 10 % au premier tour des élections régionales et ne peut donc se maintenir au second tour. Invité de 6 minutes chrono, il revient sur son choix de ne pas donner de consigne de vote et tente d’analyser la déroute de la majorité présidentielle.

Durant toute la campagne des élections régionales, Bruno Bonnell était crédité de 12 à 16 % d’intention de vote dans les sondages avant de vivre un cuisant revers ce dimanche soir. Incapable d’atteindre la barre des 10 %, le candidat de la majorité présidentielle ne peut maintenir sa liste au second tour. Une échéance pour laquelle le député de Villeurbanne ne donne aucune consigne de vote : “j’appelle à ne pas voter pour le RN mais entre le programme de Laurent Wauquiez qui est la continuité d’une politique qui n’est pas la bonne pour la région et celle d’une gauche que je ne comprends”.

La fin du nouveau monde ?

Quant au retour du clivage gauche droite, Bruno Bonnell veut croire qu’il ne s’agit que d’un sursaut de l’ancien monde. Alors que La République en Marche promettait un renouvellement démocratique en 2017, Bruno Bonnell admet un échec : “il y a un divorce total entre la perception de ce que font les politiques et le quotidien”.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut